Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le restaurant Le goût des hôtes (Rennes)

    Cette adresse n'existe plus. Une nouvelle enseigne a pris le relais!

     

    Hier, on est allé dîner à 4 au restaurant au "goût des hôtes". Avec un tel nom, on s'attend à un accueil plutôt chaleureux. Mauvaise pioche. Déjà tu n'as pas le droit de réserver à l'avance, et si tu arrives sur place et qu'il n'y a toujours pas de table, tu ne peux toujours pas réserver. Tu tentes un peu d'humour pour démontrer l'absurdité du raisonnement, mais le patron n'a visiblement pas d'humour. Des clients s'en allant finalement, on a eu une table. Là s'en suit une longue attente... et du coup, tu as le temps d'observer. Aimabilité doit être un mot inconnu au bataillon chez ce patron... le pompon revenant au délit de poussette. Eh oui si tu as le malheur d'avoir un enfant en bas âge, tu as le droit de manger mais sans le bébé, dur! Passons.

    La carte était plutôt à l'image du nom du restau : ambitieuse. On a pris le menu à 19,90 euros avec entrée, plat, dessert. Bon visiblement il y a un cuisinier dans le restaurant : la tatin de tomates, les lasagnes au canard, le hâchis parmentier de saumon, le pavé de cochon l'ont démontré (mais un seul vu la cadence des plats). En revanche, il ne doit pas avoir de pâtissier. La crème anglaise est industrielle, le café Baty n'est à aucun moment gourmand (j'en connais un qui était déçu à la vue de son dessert), mais surtout la "nage de fruits au thé vert Matcha" était une simple salade de fruits (vraies pommes et poires cependant) sans thé vert. Quand la serveuse m'a demandé si tout s'était bien passé, j'ai fait remarquer avec ironie que ça manquait un peu de thé vert, elle m'a répondu "ben c'est à dire qu'il n'y en avait plus". J'avais envie de lui répondre "Ben c'est à dire que vous ne nous avez pas prévenus". Parce qu'honnêtement même la pire des cuisinières, elle était capable de la faire cette nage de fruits et que pour l'harmonie des couleurs et donc pour faire joli, elle aurait peut-être même ajouter des fraises ou des framboises !

    Moralité: je dirai qu'avec un accueil déplorable, une cuisine traditionnelle et des desserts dignes d'une cantine scolaire, le "gout des hôtes" ne tient pas du tout ses promesses.

    Le goût des hôtes, 8 place Railly du Baty 35000 RENNES

    je ne sais pas pourquoi ils ont le téléphone puisqu'ils ne prennent pas les réservations!!!

     

  • Tarte rhubarbe/cranberries séchées

    J'ai ajouté une touche sucrée à la tarte à la rhubarbe en y ajoutant des cranberries séchées.

    tarte rhubarbe canneberges.jpg

    Ingrédients:

    - une pâte à tarte feuilletée

    - 2 oeufs

    -crème liquide (100ml)

    -lait (100 ml)

    -40 g de farine

    -60 g de sucre

    - 1 sachet de sucre vanillée

    -rhubarbe (environ 400 g)

    +

    - 1 poignée de cranberries séchées

     

    Préparation:

    Peler la rhubarbe et la couper en petits morceaux de 2 cms. Les disposer après les cranberries séchées sur la pâte déroulée dans un plat à tarte. Dans un saladier, battre deux oeufs en omelette. Ajouter la farine, le sucre, le lait, la crème liquide. Verser le mélange sur la pâte préparée.

    Faire cuire 40 minutes au four à 185°.

    A la fin, ajouter dessus le paquet de sucre vanillé.

     

    conseil: si vous n'aimez pas l'acidité de la rhubarbe, préparez cette tarte la veille, elle n'en sera que plus sucrée!!!

  • Les chocolats Monbana (La Mayenne)

    Aujourd'hui, je vais faire ma chauvine de base... et parler de La Mayenne. Eh oui, ce département est rarement mis en lumière. Pourtant, il y a deux sociétés qui ont un point commun (le chocolat) et qui font des bons chiffres d'affaires et se développent. Il s'agit des chocolats Réauté et Monbana. Si je connais bien les premiers, je suis allée pour la première fois dans la boutique Monbana à Laval.

    Eh bien c'est assez joli, fourni. J'ai aimé l'accueil, la possibilité de goûter à plusieurs chocolats.

    monbana4.jpg

    J'y suis allée pour trouver des amandes entières pour faire des recettes. Mais j'ai également acheté des nougats, du cacao pur, des petits sachets de chocolat à diluer dans du lait chaud. Ils vendent également du sirop de glucose, des écorces d'oranges, du chocolat pour les truffes... Par contre, il n'y a pas de chocolat de couverture.

    Au passage à la caisse, j'ai adoré que la vendeuse ajoute à chaque client une belle poignée de chocolat et amandes au chocolat blanc.

    Rapport qualité/prix: honnête mais si c'est un peu plus élevé que les chocolats Réauté. Il y a toutefois la possibilité d'acheter au poids et c'est assez économique.

    Moralité: à essayer si on est gourmands ou/et si on cherche un cadeau à offrir.

     

    Pour ceux qui n'habitent pas en Mayenne, vous pouvez toujours consulter le site Internet ici.

  • Entremets mousse de fromage blanc et zestes de citron, fraises des bois

    Pour la fête des papas, j'ai décidé de m'inspirer d'un dessert appris chez Le Daniel tout en l'adaptant aux goûts des miens.

     

    entremets fraises des bois3.jpg

    C'est un dessert composé de 4 couches. Cela demande un peu de temps.

    ustensile indispensable: un cercle ou un rectangle. Moi je ne quitte plus mon cercle amovible. J'ai dû le régler à 20 cm de diamètre pour faire 8 parts.

     

    1ère étape: le croustillant sablé

    Il est largement inspiré de mon cours de cuisine avec Monsieur Le Daniel.

    croustillant sablé.jpg

    Ingrédients:

    - 6 palets bretons

    - 50 g de beurre

    Préparation:

    Réduire les palets bretons en poudre et mixer avec le beurre pommade. Etaler ensuite la pâte à l'intérieur du cercle préalablement posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. La couche doit être assez mince et bien étalée. C'est assez malléable. Passer au four à 150° pendant 15-20 minutes. Laisser refroidir dans la pièce sans y toucher car c'est une pâte très friable.

     

    2è couche: la génoise (recette d'Anne-Marie qui est hyper facile à faire, presque inratable!)

    génoise 3.jpg

    Ingrédients:

    - 2 oeufs

    - 60 g de sucre

    - 60 g de farine

    Préparation:

    Mélanger les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine. Bien mélanger puis incorporer délicatement les blancs d'oeuf.

    Verser le mélange dans le cercle amovible (dont le diamètre sera identique à celui utilisé pour faire le croustillant sablé) sous lequel vous avez poser une plaque "aérée" (moi c'est une plaque Guy Demarle) et du papier sulfurisé. Chauffer à 180° pendant 12 minutes environ.

    Une fois refroidie, démouler la génoise.

     

    Dressage:

    confiture de fraises.jpg

    Sur la surface plane de la génoise, tartiner de confiture (en l'espèce, il s'agit de la confiture de fraise maison) et la fixer ensuite sur le croustillant. Cette opération, simple en apparence, demande une certaine dextérité. Si jamais vous avez quelques difficultés à viser pile, ne stressez pas. Essayez de rectifier le tir en glissant la génoise sur le sablé.

    Réserver.

    3è couche: Mousse au fromage blanc

    Cette recette est celle de Monsieur Le Daniel

    mousse.jpg

    Ingrédients:

    - 45 g de sucre semoule

    - 15 g d'eau

    - 30 g de jaunes d'oeuf

    - 140 g de fromage blanc 40%

    - 1/2 zestes de citron jaune

    - gélatine: 44 g en terme de pâtisserie (moi j'ai mis un sachet de gélatine à diluer pour 400g de produit ou 4 feuilles de gélatine)

    - 180 g de crème montée (c'est-à-dire crème à 35% que l'on bat avec son batteur à oeufs ou mieux un Kenwood si on en a un, elle doit être froide)

     

    Préparation:

    Faire un sirop: dans une casserole, verser l'eau puis le sucre et porter à ébullition sans que cela fasse un caramel.

    Faire un "appareil à bombe": dans un cul de poule, mélanger le jaune d'oeuf et verser doucement le sirop tout en mélangeant avec un fouet. Puis mettre au batteur pour "foisonner" jusqu'au refroissement complet du mélange. Ajouter la gélatine et mélanger délicatement avec une maryse. Incorporer ensuite le fromage blanc et les zestes de citron. Ajouter à la fin la crème montée.

    Verser la crème dans le cercle. Réserver. Une fois prise, vous pouvez passer à la 4è couche.

     

    4è couche: miroir aux fraises des bois

    J'ai fait un miroir à la fraise des bois car j'en ai ramassé dans ma campagne profonde!

    fraises des bois.jpg

    Ingrédients:

    - 200 g de fraises des bois

    - 100 g de fraises

    - 2-3 cas de sucre

    - 100 g d'eaufraises des bois.jpg

    Préparation:

    Verser du sucre sur les fraises. Ajouter ensuite un peu d'eau et chauffer. Au bout de 5 à 10 minutes, vous filtrez et obtenez un jus. Vous pouvez rectifier le goût sucré. Le remettre à cuire pendant 5 minutes. Y ajouter une feuille de gélatine ramollie. Réserver 15 minutes puis verser sur le gâteau. Laisser reposer au frigo toute la nuit.

    Que faire des fraises restées dans la passoire? Vous pouvez en faire un coulis qui sera servi avec l'entremet.

    part spirale2.jpg

    Au moment de dresser, le croustillant sablé se décollera tout seul de la feuille de papier sulfurisé et le gâteau se découpe très facilement!

     

    part.jpg

    Verdict: c'est assez "léger" pour finir le repas...

  • Cours de cuisine avec J.L-Y Coupel (Cercles culinaires de Rennes)

    En voyant le programme des Cercles Culinaires de Rennes, j'ai eu envie de suivre le cours de J.-L Y Coupel sur le thème du chocolat. Seulement je n'étais pas LA seule intéressée et avec un wagon de retard... ayant découvert le programme en janvier alors que certains avaient réservé depuis septembre. Mais j'ai une bonne étoile. A deux jours de la date fatidique, une personne s'est désistée et me voilà prête pour suivre le cours.

    assiette gourmande.jpg

    J'avoue qu'au début, je me suis dit on va pas rigoler. Pourquoi? Ben c'est le premier cours de cuisine auquel j'assiste où le pâtissier vient avec deux employés... J'ai vite compris pourquoi: le programme était très ambitieux, ce qui demandait une certaine concentration car on passait d'une recette à une autre tout en revenant ensuite à la première. Passé ce cap, c'était parti. J'ai adoré le cours ! M. Coupel est accessible, professionnel, amusant et généreux. Le repas était bien aussi!

    repas 2.jpg

    Alors qu'a-t-on fait?

    - macaron au chocolat Manjari meringue italienne

    - tarte jardin des tropiques 2010

    - verrine Manjari fruits rouges

    - verrine Jivara abricot

    - verrine : le chocolat dans tous ses états

    Comme vous pouvez le constater on n'a pas chômé.

     

    Et mon chouchou dans tout ça c'est:

    tarte jardin des tropiques 3.jpg

    Le mélange est subtil! En bouche c'est incroyable! Mélange explosif!

    Et là je vais suivre le conseil d'un ami (Roger pour ne pas le nommer), je vais la refaire mais garderai la recette secrète. Faut toujours avoir ses secrets en cuisine qu'il me dit... alors secret!

     

    Coupel Jean-Luc Yves, 21 rue Saint-Hélier, 35000 RENNES 02 99 30 70 67

    Cercles culinaires de Rennes, 8 rue du 7è Régiment d'Argenterie, 35000 RENNES  02 99 31 45 45

  • Le fraisier

    Toujours en train de travailler les fraises et en quête du gâteau idéal, j'ai fait un fraisier (un vrai cette fois).

    fraisier damien6.jpg

    ustensile indispensable : un cercle amovible (je le rentabilise depuis que je l'ai c'est dingue, dire que j'hésitais à l'acheter!!!)

     

    Génoise (recette de ma copine Anne-Marie - Merci ;) ) :

    Ingrédients:

    - 60 g de sucre

    - 60 g de farine

    - 2 oeufs

    Préparation:

    Mélanger les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine. Bien mélanger puis incorporer délicatement les blancs d'oeuf.

    Verser le mélange dans le cercle amovible sous lequel vous avez poser une plaque "aérée" (moi c'est une plaque Guy Demarle) et du papier sulfurisé. Chauffer à 180° pendant 12 minutes environ.

    Une fois refroidie, j'ai démoulé la génoise. Ensuite j'ai resserré mon cercle.

    conseil: découper la génoise en un cercle parfait de 1 cm... c'est plus joli!!! Là je ne l'ai pas fait et je regrette!!!

    fraisier damien12.jpg

    Mousse de fraises:

     Ingrédients:

    - 50 cl de crème fraîche

    - 500 g de fraises (300g + 200g)

    - 5 cas bombées de sucre

    - 4 feuilles de gélatine bio (elles sont plus petites que les normales) + 1.

     Préparation:

    Faire chauffer dans une casserole environ 300 g de fraises lavées, équeutées et coupées en morceaux avec 2 cas bombées de sucre pendant 5 à 10 minutes. Mixez. Ajouter les feuilles de gélatine préalablement ramollies en mélangeant bien. Laisser refroidir. Faire une chantilly avec votre crème fraîche. Comme je ne suis pas douée pour les faire, j'ai un ustensile très pratique où il faut juste tourner et bonheur votre crème devient chantilly au bout de cinq minutes. Y ajouter votre coulis de fraise.

    fraisier damien10.jpg

    Dressage

    Poser votre cercle amovible avec la génoise sur un plat de service. Commencer par poser vos fraises coupés en deux le long du cercle, puis verser un peu de mousse pour les fixer. A mi-hauteur, faire une couche de fraises entières puis recouvrir du reste de mousse. Mettre au frigo toute la nuit.

    +

    pour la décoration : le miroir à la fraise

    Le lendemain, faire un coulis de fraises. Chauffer dans une casserole quelques fraises lavées, équeutées et coupées en morceaux avec un peu d'eau. Filtrer. Ajouter dans ce sirop 2 cas bombées de sucre et faire chauffer pendant 5. Ajouter une feuille de gélatine préalablement ramollie. Attendre que le sirop refroidisse avant de verser sur le gâteau.

    Au moment de servir, il suffit de desserrer doucement le cercle.

     

     

     

     

     

     

  • Soupe de fraises

    Je l'avais annoncé précédemment, j'ai repris l'idée de la soupe de fraises du restaurant Le Presse Purée. J'ai commencé avec une recette facile qui ravira tant les petits que les grands: la soupe de fraises nature. Un jeu d'enfant!

     

    soupe de fraises.jpg

    Ingrédients pour 2 grandes verrines:

    - 250 g de fraises

    - 1 grosse cas de sucre

    - 1/3 d'un jus de citron

    - 10 cl d'eau

    - poudre de vanille (achetée chez Biocoop)

    +

    - 4 fraises pour la décoration.

    - quelques feuilles de menthe

     

    Préparation:

    Laver, équeuter et mixer les fraises avec le sucre, le jus de citron. Ajouter la vanille en poudre et l'eau en donnant la consistance voulue et remixer.

    Verser dans des verrines ou verres. Décorer de fraises coupées en deux. Servir avec une paille.

     

    C'est simple, délicieux et pas du tout calorique... Que demander de plus? Rien... ah si une variante... suite dans un prochain commentaire!

  • Résultats concours Knorr

    Malgré mes bonnes intentions et celles de mes amis ou sympathisants électroniques, je ne suis pas finaliste au concours Knorr et donc ne suis pas à Londres ce week-end. Je m'en doutais depuis une bonne semaine vu que je n'avais pas eu de réponse. Je trouvais d'ailleurs cavalier la manière de procéder de ladite marque. Silence radio pour divulguer le nom des gagnants (sans parler du site, qui fonctionnait affreusement mal). J'ai vu plus d'un bloggueur fâché avec de telles pratiques. Je n'en pensais pas moins mais j'avais d'autres chats à fouetter. Et surprise, ce matin, lettre de Knorr qui m'offre un ouvrage de cuisine... Bon, ouvrage de cuisine est un bien grand mot mais c'est mieux que rien. Et puis, quand on joue, on ne gagne pas nécessairement. Cependant, face au tollé suscité par ses pratiques peu soucieuses des bloggeurs et corrélativement de ses consommateurs, la marque n'aurait-elle pas décidé de se rattraper sur le tard? Dont acte.

    knorr 5.jpg

    Mais j'aurais bien aimé aller à Londres, avec deux amies dans ma valise, pour rencontrer deux bloggeuses dont j'adore la cuisine à savoir Mercotte et Papilles & Pupilles...

  • Restaurant Le Presse Purée (Rennes)

    Depuis le temps que j'avais repéré cette adresse, j'y suis enfin allée. L'accueil est plutôt chaleureux, le service impeccable (ni trop lent, ni trop rapide), le cadre intimiste même s'il plane une douce atmosphère cinématographique et musicale. La cuisine est sans prétention. Les plats proposés sont assez simples mais les produits sont frais et bien cuisinés. Surtout la viande est bonne. Et Dieu sait que je suis exigeante sur la viande! La soupe de fraise à la menthe était divine (je crois d'ailleurs que je vais leur reprendre l'idée). Sur la carte de visite, c'est écrit cuisine du marché et on les croit volontiers.

    Les prix sont honnêtes (le vin au verre est plus qu'accessible) même s'il est regrettable de ne pas trouver un menu car le plat de résistance est tout de même un peu élevé (compter 6 euros pour une entrée, entre 12 et 16 euros pour un plat de résistance et entre 4,5 et 6 euros pour un dessert).

    Verdict: J'y retournerai volontiers.

     

    Le Presse Purée, 34 rue Vasselot, 35000 RENNES 02 99 79 48 10

  • Les croques pain d'épices, comté, canard froid

    J'ai finalement essayé la recette proposée par le Pétrin Toussaint (mais trouvé à la fromagerie fine) en ajustant ma recette à mon frigo. J'ai donc remplacé la viande de Grison par du canard fermier cuit mais froid. Voilà ce que c'est que d'inviter à l'improviste un jour férié!!!

    canard.jpg

    Ingrédients pour 2 croques :

    - 4 tranches de pain d'épices

    - 2 tranches très fine de canard cuit

    - 50 g de comté

     

    Préparation:

    Découper 4 tranches de pain d'épices. Poser du comté coupé en fines lamelles, une tranche de canard puis de nouveau une couche de comté.

    Passer au four pendant 5 minutes. C'est déjà prêt.

     

    Verdict: Comme dirait une invitée "Je ne sais pas ce que c'est mais c'est très bon et à refaire". Le produit qui ressort est le pain d'épices. Son goût est amplifié!

     

     

  • Le Breizh Cola

    Lors d'un cocktail avec Miam etc, j'ai découvert la boisson Breizh Cola. Honnêtement, je n'aime pas le Coca Cola mais j'ai bien aimé le désign de la Breizh Cola! Je vous laisse admirer:

    vue de face:

    breizh cola6.jpg

    vue de dos:

    breizh cola5.jpg
    S'il en était besoin, les Bretons démontrent avec cette boisson qu'ils ont un sacré sens de l'humour!

    Selon Eric, Docteur es Cola : ledit cola serait plus doux que l'original même si lors de la première gorgée, il semble plus goûté!

    Moi je dis que la "demoiselle Cola" n'a plus qu'à bien se tenir!!!

  • La salade tomate-mozzarella tressée (fromagerie fine Balé)

    De retour de Rome et bientôt en partance pour Venise, j'ai quand même eu l'envie de manger de la mozzarella italienne c'est-à-dire di Buffala à Rennes. J'en ai trouvé  à la Fromagerie fine Balé, qui propose notamment de la mozzarella tressée.

    mozza4.jpg

    verdict:

    Elle est bonne. Comment reconnaître de la bonne mozzarella? Eh bien, c'est très simple, c'est son coeur qui est déterminant. S'il est moelleux, fondant et "crémeux", là il n'y a pas de doute, la mozzarella n'est pas pasteurisée.

    Comment la servir?

    Eh bien avec des tomates, de l'huile d'olive et du vinaigre de framboise (je me suis trompée de bouteille à table et ce "choix" a été salué) tout simplement. Bon j'ai quand même eu la fantaisie d'ajouter des noix!

    Prochaine étape la "burrata"!

     

    Fromagerie Fine Balé, rue de Nemours, 35000 RENNES

     

  • Le "fraisier" d'Aurélie

    Et voici le "fraisier" que j'ai confectionné pour la fête des mamans. Je me suis largement inspirée de ma recette de Charlotte aux fraises et aux biscuits de Reims, mais en l'allégeant.

    fraisier7.jpg

    "fraisier" pour 6 personnes

    ustensile: moule amovible (Edouard Leclerc le vend  à 8, 50 euros...). Je l'ai réglé à 18 cm de diamètre...

    Ingrédients:

    - 50 cl de crème fraîche

    - 750 g de fraises (400g + 100g+ 250 g) si vous servez avec un coulis

    - 5 cas bombées de sucre

    - 4 feuilles de gélatine bio (elles sont plus petites que les normales).

    - menthe

     +

    - 5 biscuits de Reims

    Préparation:

    Faire chauffer dans une casserole environ 400 g de fraises lavées, équeutées et coupées en morceaux avec 2 cas bombées de sucre pendant 5 à 10 minutes. Mixez. Ajouter les feuilles de gélatine préalablement ramollies en mélangeant bien. Laisser refroidir.

    Faire une chantilly avec votre crème fraîche. Comme je ne suis pas douée pour les faire, j'ai un ustensile très pratique où il faut juste tourner et bonheur votre crème devient chantilly au bout de cinq minutes.

    Y ajouter votre coulis de fraise. Moi j'avoue, j'ai trouvé le mélange de cette mousse trop liquide pour le verser dans mon moule amovible. Je l'ai donc mis 20 minutes au congélateur pour qu'il prenne.

    Une fois le mélange pris, poser votre cercle amovible sur un plat de service. Commencer à entourer vos fraises lavées, équetées et coupées en deux, verser un peu de mousse pour les fixer. Reverser de la mousse. A mi-hauteur, déposer les biscuits de Reims réduits en poudre et faire une couche de fraises entières (75 g) puis recouvrir du reste de mousse. Mettre au frigo toute la nuit.

    Le lendemain, faire un coulis de fraises. Faire chauffer dans une casserole environ 250 g de fraises lavées, équeutées et coupées en morceaux avec 2-3 cas bombées de sucre pendant 5 à 10 minutes. Mixer. Réserver.

    part 2.jpg

    Au moment de servir, il suffit de desserrer doucement le cercle et de décorer la part de charlotte avec le coulis de fraise