Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisine asiatique

  • Le restaurant Le Pékin (Laval)

    A la recherche d'un bon restaurant asiatique à Laval? Le Pékin est parfait, adresse recommandée par ma cousine que je valide également.

    le pékin, laval, bo bun

    Lire la suite

  • Bibimbap express (cuisine asiatique)

    Ayant plusieurs personnes asiatiques dans mon entourage, je me suis ouverte à leur cuisine ! J'aime bien découvrir de nouvelles saveurs. Là je m'intéresse au Bibimbap... j'adore le nom et ça me rebute moins que le kimchi dont mon amie raffole!

    bibimbap, corée, cuisine coréenne, boeuf, riz, gingembre, huile de sésame, sésame

    En attendant de maîtriser totalement le bibimbap qui est une recette coréenne, j'ai commencé par la maîtrise de la viande de bœuf avec du riz, d'autant que je n'avais pas tous les ingrédients pour le bibimbap. A ma grande surprise, on trouve de l'huile de sésame chez Super u...

     

    Ingrédients pour 2 personnes

    - 2 rumsteacks

    - marinade: 3 cuillères à soupe de huile de sésame, 2 pincées de gingembre moulu, 1 pincée de poudre d'alizée Roellinger, 2 gousses d'ail, deux échalottes, 1 cuillère à soupe de sauce soja

    - 150 g de riz

     

     

    Préparation:

    Marinade

    Émincer le boeuf en fines lamelles. Éplucher et hacher l'ail. Dans un bol, mélanger la sauce soja, le sel, le gingembre, la poudre des alizés, l'ail haché et l'huile de sésame. Déposer ensuite la viande dans ce mélange et la laisser mariner au frais pendant 30 min.

    bibimbap, corée, cuisine coréenne, boeuf, riz, gingembre, huile de sésame, sésame

    Faire cuire le riz 10 minutes dans une casserole d'eau bouillante. Égoutter.

    Dans une poêle, ajouter 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et faire cuire la viande avec sa marinade. Lorsque la viande commence à dorer, ajouter l'oignon et poursuivre la cuisson 2 min tout en remuant.

     

    Servir dans un bol le riz et la viande. Parsemer de graines de sésame.

     

  • Bo Bun de Kuong

    Kuong cuisine bien ... J'ai testé son BO BUN avec les nems réalisés par son papa. C'est délicieux.

    bo bun


    Je n'ai pas de recette exacte mais il faut des vermicelles de riz cuits, de la viande découpée en lamelles (viande de boeuf) et revenus dans de l'huile avec des oignons découpés , des nems, de la salade, de la menthe, de la sauce soja, des cacahuètes pilées.

    Bref c'était bon... surtout si à la fin, on ajoute des desserts Le Derf.

     

  • Bonheurs d'Asie (Restaurant Chinois à Laval)

    Cet été, j'ai été dans un restaurant asiatique sympa. Le principe est simple c'est un buffet. Son prix varie en fonction du jour. En semaine (lundi-samedi midi), il est à 10,80 euros, le soir, 13,50 et le week-end, à 15,50 euros.

    Alors qu'a-t-on à ce prix-là?
    Eh bien tout ce que la cuisine asiatique regorge: des rouleaux de printemps (maison), des nems (industriels mais honorables),des raviolis, du canard laqué, du riz cantonais, des légumes frits, plein de poissons, de viande, des fruits, des glaces, du nougat chinois, des beignets aux pommes...

    Entrées

    cuisine asiatique, laval, bonheurs d'asie, nem, nougat chinois, rouleau de printemps, canard laqué

     

    cuisine asiatique, laval, bonheurs d'asie, nem, nougat chinois, rouleau de printemps, canard laqué

    Plats

    cuisine asiatique, laval, bonheurs d'asie, nem, nougat chinois, rouleau de printemps, canard laqué

     

    cuisine asiatique, laval, bonheurs d'asie, nem, nougat chinois, rouleau de printemps, canard laqué

     

     

    Desserts

    cuisine asiatique, laval, bonheurs d'asie, nem, nougat chinois, rouleau de printemps, canard laqué

    Bonheurs d'Asie

    33 rue de la malle

    53000 LAVAL

    02 43 58 17 41

     

    Il y a aussi la carte!

    C'est possible de prendre des plats à emporter (-20%)

  • Le nougat Mitir

    Mon amie Suju qui est de Taïwan m'a offert du nougat local! Un délice.

     

    nougat, taiwan, mitir



    La bonne nouvelle c'est que la marque a un site Internet : http://www.mitir.com.tw/

  • Le panier gourmand de Suju (spécialités asiatiques)

    Mon amie Suju rentre une fois par an en Asie. A chaque fois, quand elle revient en  France, elle me confectionne un panier surprise. J'aime la délicatesse avec laquelle elle me le prépare ! Voyez par vous même!

    asie, baies de goji, longan, taiwan

    J'apprécie que sa maman participe à ce panier!

    asie, baies de goji, longan, taiwan

    Il n'y a plus qu'à savourer tous ces produits !

    Merci Suju! (Je sens qu'une partie de mon entourage asiatique va apprécier)

  • Les nems au porc d'Yvette

    Yvette a découvert la cuisine asiatique par amour... Elle est devenue une experte. Elle m'a déjà fait un cours chez elle. Mais comme elle avait préparé plein de trucs à l'avance, quand j'ai voulu en refaire, je ne me sentais pas trop d'attaque. Alors je lui ai demandé d'investir notre cuisine. Et là, je crois que c'est bon!

     

    nems,porc,carottes

    Ingrédients pour 60 nems environ :

    - 5 côtes de porc

    - 5 carottes rapées

    - 100 g de vermicelles de soja

    - 100 g de champignons noirs desséchés

    - 1 jaune d'oeuf

    - 5 oignons

    - sel, poivre

    - petites crevettes pour les non allergiques comme moi

    - 60 feuilles de riz

    +

    - sauce

    - feuille de menthe

     

    nems,porc,carottes

    Préparation:

    - La veille, râper les carottes et les mettre à égoutter.

    - Le jour J, mixer la viande désossée, les oignons.

    - Faire gonfler les vermicelles 2 minutes et les champignons noirs 15 minutes. Egoutter puis mixer.

    - Mélanger carottes, viande, oignons, vermicelles, champignons noirs, jaune d'oeuf. Saler, poivrer.

    - Tremper la feuille de riz dans l'eau bouillante. Remplir de farce et rouler. Répéter l'opération. Ne pas hésiter à rechauffer l'eau de temps en temps.

    - Frire les nems à 190° pendant 5 à 7 minutes en fonction de votre friteuse. Vous pouvez en mettre entre 5 et 7 selon la taille de votre machine.

    nems,porc,carottes



    Astuce: servir avec de la menthe et/ou feuille de salade et de la sauce asiatique!

    Astuce 2 : vous pouvez les congeler! Dans ce cas, les réchauffer dans un plat au four.

  • Repas taïwanais par Suju

    J'ai eu la chance que Suju me concocte un repas taïwanais.

    Première leçon: à Taïwan, quand on reçoit, on prépare 4 plats...Suju, fine connaisseuse des moeurs françaises, évite le plat typique qu'est la soupe car elle a constaté que les Français rechignaient un peu. Bien sûr, on ne compte pas dans ces 4 plats la présence du riz (violet).

    Deuxième leçon: Les taïwanais utilisent des épices très forts alors Suju y va mollo... pour les petits occidentaux peu habitués!

    Troisième leçon: Il y a des crevettes mais Suju les a bannies à cause de mon allergie...

    Quatrième leçon: On mange avec des baguettes!

     

    sauté de dinde aux poivrons et à la sauce soja

    cuisine taïwanaise


    sauté de courgette à la sauce saté

    cuisine taïwanaise

     


    vermicelles chinois sautés aux champignons noirs et champignons chinois

    cuisine taïwanaise


    poisson vapeur à la sauce soja

     

    cuisine taïwanaise

    Et en desserts, il y avait une délicieuse salade de fruits poires, pommes, mangues cuits dans un sirop mais servie fraîche.

     

    J'étais bien contente de revenir avec un doggy bag du 3è plat car Suju, loin d'être radine, fait de la cuisine généreuse en portions.
    Merci Suju pour ce repas et tes photos !

  • Chez Meh Le Chiangmai (Rennes)

    Après la découverte de cet endroit il y a deux ans et demi déjà, j'y suis récemment retournée. J'avais été emballée mais là, je dois dire que c'est encore mieux. Limite parfait. Tout y est : la cuisine, la surprise des plats, le dressage, la découverte et le service.

     

    Le serveur est d'une patience d'ange. Il gère admirablement bien les personnes qui ne savent jamais quoi prendre... (non je ne dénoncerai pas...).

    Le cocktail maison (litchi, argouse, saké et...) est délicieux.


    En entrée, j'ai choisi une crêpe vietnamienne. C'était fin et délicieux.

    En plat de résistance, mon choix s'est arrêté sur un sauté de nouilles au porc. Divin.

    En dessert, j'ai pris les nems au chocolat. Le chocolat était véritablement à tomber.

     

    Je vous conseille la farandole de desserts pour deux dont le thème est "Coco". C'est visuellement attractif et riches en découverte gustative et culturelle.

    Les deux cuisinières sont très douées.

     

    Et je sais désormais comment s'appelle mon fruit exotique poilu du Vietnam: le rangoustan.

     

    Comptez donc environ 30 euros. Mais ça vaut vraiment le détour.

     

    Chez Meh Le Changmai, 37 boulevard de Verdun, 35000 RENNES 02 99 54 59 18

    du lundi au samedi 12h-14h et 19h-21h30 (euh le we, 23h)

    Possibilité d'emporter certains plats...

     

  • Le traiteur asiatique Chanya (Rennes)

    J'ai une adresse de traiteur asiatique que j'aime bien. La moitié de mes amis l'adore, l'autre la déteste. Pourquoi? Parce que les premiers aiment la cuisine asiatique contrairement aux seconds!!! La tête de certains quand ils ont mangé la soupe du jeudi... Mais ce que je préfère c'est leur Bo Bun du vendredi qui est délicieux et servi avec des cacahuètes écrasées pour la modique somme de 8 euros. Et puis, il y a aussi les nems, les nougats...

    Vous pouvez manger sur place ou prendre des plats à emporter!

    Ils sont très gentils. Mais attention, passé 12H30 l'endroit est blindé!

     

    Traiteur asiatique Chanya "Thaï", Plats à emporter ou à consommer sur place, 117 rue de Fougères, 35700 RENNES 02 99 38 10 08

    ouvert du mardi au vendredi de 10h à 20 h

    lundi et samedi de 10h à 15 h et de 17h à 20h 

     

  • Le poulet au lait de coco de Suju

    J'ai la chance d'avoir rencontré Suju, une taiwanaise qui cuisine divinement bien. La première fois que je suis allée dîner chez elle, c'était repas de fête avec en entrée des raviolis chinois, en plat de résistance du poulet au lait de coco et en dessert gelée d'haricot rouge sucré accompagnée des boulettes au riz gluant. C'était dépaysant et très bon.
    Elle m'a délivré la recette du poulet au lait de cocotout en précisant qu'elle n'avait pas la quantité précise pour chaque ingrédient. Alors " c'est à peu près comme ça" et comme "c'est un plat très facile à faire, c'est impossible de rater".
      
    Ingrédients:
    6 - 8 morceaux de poulet de taille moyenne
    2 échalotes hachées
    2-3 oignons de taille moyenne, émincés
    1 carotte coupée en petits morceaux
    un demi poireau ( la partie blanche) émincé
    2-3 pommes de terre de taille moyenne, coupés en morceaux ( le pomme de terre à la vapeur est préférable)
    lait de coco 500 ml
    un peu de lait
    sauce de soja (ajuster en fonction de ta préférence)
    ail haché (ajuster en fonction de ta préférence)
    poivre moulé (ajuster en fonction de ta préférence)
    sauce de poisson (ou pas)
    Préparation:
    1. Percer la viande de poulet avec le couteau pour un meilleur marinage, assaisonner la viande avec de la sauce de soja, de l'ail haché et du poivre moulu, et masser un peu. Placer au réfrigérateur et laisser mariner pendant 5-6 heures.
     
    2. Faire dorer la viande pendant quelques minutes dans une grande poêle chauffée à feu vif, puis ajouter les légumes en les faisant sauter un peu.
     
    3. Réunir tous les ingrédients dans une grande cocotte. Ajouter du lait de coco et un peu de lait (et la sauce de poisson), laisser cuire à feu doux pendant 30- 45 minutes, remuer de temps en temps . Au final mettre un peu de sel avant d'éteindre le feu.
    Et comme Suju a plus d'une recette dans son sac, elle nous a fait récemment des petits gâteaux japonais, immédiatement rebaptisés par Kelly des "macarons japonais"... On attend sa recette avec impatience...

  • Phat thaï au poulet

    Recette proposée par le Chiengmaï, Trophée d'or du Festival gourmand 2008. Je vous avais déjà parlé de ce restaurant dans une note précédente.

     

    Ingrédients pour 2 personnes (une visite chez Bélasie s'impose)

    - 200 g de phats (vermicelles de riz fraîches asiatiques)

    - 1 cuiller d'huile

    - 1 oeuf

    - 1 poignée de ciboulette

    - 6 crevettes cuites décortiquées

    - 1/2 oignon

    - 2 tranches de tofu

    - 2 poignées de crevettes séchées

    - 1 escalope de poulet (coupée en lamelles)

    - 1 bol de bouillon de porc

    - 1 bol de soja frais

    - 1 sauce (à préparer à l'avance): mélanger deux louches de soja, une cuiller à soupe de citron, de la sauce pimentée

    - coriandre et persil

     

    Préparation (5 minutes maximum à feu vif):

    Saisir les phats 1 minute dans une casserole d'eau bouillante. Chauffer un wok pendant 2 minutes afin qu'il soit bien chaud. Répartir l'huile sur le wok. Lorsque l'huile est bien chaude, mettre tout d'abord l'oeuf que l'on brouille directement sur le wok avec une spatule en bois. Puis rajouter l'oignon, le tofu, les crevettes séchées, le poulet et la sauce. Ajouter ensuite la mixture de soja et le bouillon. Mélanger le tout. Mettre enfin les phats. Rajouter pour finir le soja et la ciboulette.

     

    Une fois sur l'assiette, garnir avec les crevettes, saupoudre un cuiller de cacahuètes râpées. Relever avec de la coriandre et du persil.

     

    (tiré du Rennais, Avril 2009)

     

    Le Chiengmai, 37 bld de Verdun, 35000 RENNES, tel: 02 99 54 59 18