Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La pâtisserie Sadaharu Aoki (Paris)

    Le destin fait parfois bien les choses. La semaine passée, un peu trop hardie, je me suis aventurée dans le 5è sans carte... pour aller chez Aoki. Je me suis égarée. Je ne pensais pas que le boulevard de Port-Royal était aussi long. Bref j'ai fini par trouver mais c'était fermé. Hier soir, dans le supplément de Télérama spécial Paris, il y avait un article sur le pâtissier dans lequel le journaliste s'arrêtait sur un trio de dessert ayant pour point commun un ingrédient qu'est le thé vert matcha. Alors forte de ces conseils, je suis retournée chez Aoki aux heures d'ouverture en prenant au moins un dessert avec du thé vert malgré mes réticences initiales.

    Photo du 70162725-01- à 19.29.jpg

    J'ai choisi le DUOMO MÂCHA AZUKI qui est composé d'un macaron au thé vert (une tuerie!), crème chocolat blanc au thé vert, feuillantine pralinée, pâte d'haricots rouges.

    Heureusement que Suju m'avait initiée à l'Azuki il y a quelque temps (cad la pâte d'haricots rouges). C'est assez frais, bien dosé. La pâte d'haricots rouges est assez surprenante et en dose suffisante. Elle se marie bien avec la feuillantine pralinée.

    J'ai également choisi un dessert plus "neutre" en apparence à base de chocolat "PRALIN CHOCOLAT". C'était très bon et loin d'être sucré avec plein de couches merveilleusement mariées (Biscuit chocolat-Biscuit dacquoise-Feuillantine pralinée-Crème au praliné-Crème au chocolat au lait)

    Sadaharu Aoki

    Vaugirard 35 rue de Vaugirard 75006 PARIS

    Port-Royal 56 bvd de Port-Royal 75005 PARIS

    Ségur 25 rue Pérignon 75015 PARIS

    Boutique Lafayette Gourmet 40 bvd Haussmann 75009 PARIS

  • Moi et Monbana...

    Bon là, juste un billet pour me la péter. J'ai remarqué un pic de connexions à partir de Facebook... Après une courte recherche, j'ai compris qu'une agence de communication en charge de Monbana était tombée sur ma note à l'occasion de mon passage dans la boutique de Laval et qu'elle l'avait aimée... d'où un lien pour que les fans de la boutique le lisent.

    Et comme le bloggeur peut être gentil..., voici le lien facebook.

    Aurélie

  • Le libre cours (Rennes)

    Des amis formidables m'ont offert un cours de cuisine au Libre Cours à Rennes. J'étais réellement ravie d'autant que je n'ai jamais suivi de cours là-bas, malgré des demandes en nombre... A l'époque, quand j'envoyais un mail pour me positionner sur un cours, je n'avais jamais de réponse. Là avec mon cadeau, je me disais, ça va être facile de décrocher le sésame. Eh bien non. J'ai appelé à de multiples reprises. On tombe toujours sur un répondeur qui renvoie à la messagerie électronique. Alors ni une ni deux, j'ai laissé un mail en insistant sur la nécessité d'une réponse dudit Monsieur qui fait les plannings. Toujours rien. En discutant une collègue me dit qu'elle a le même problème. Alors ce soir, j'ai ré-appelé. Et là miracle, quelqu'un décroche. Je me dis c'est bon! Eh bien non. Certes j'ai eu une femme très agréable mais qui ne pouvait répondre à ma requête. Je me suis demandée pourquoi elle était chargée de répondre au téléphone si elle n'avait pas la possibilité de dire aux clients si tel ou tel créneau était possible. Je suis restée polie mais je lui ai indiqué que je trouvais cavalier l'absence de réponse au mail de la part de son chef. Visiblement je ne dois pas être la seule car elle a été plus que compréhensive. Je lui ai laissé mon nom afin que son cher chef me réponde enfin.

    S'il ne me répond pas, j'irai carrément dans sa boutique, histoire de savoir si c'est du lard ou du cochon. Mais j'imagine les gens qui ne peuvent pas se rendre facilement à Rennes. Et qu'est-ce qui se passe? Eh bien, ils perdent leur cours.

    J'avoue ce manque de professionnalisme m'exaspère. Même dans les endroits où les chefs sont pourtant des "stars", ils n'adoptent pas un tel comportement...

    Alors Libre Cours, cours de cuisine empoisonné ou pas? Suspense...

     

    edit 7 février: malgré 1 appel et 3 mails de relance: rien

     

  • La Maison Dalloyau (Paris 5)

    Bon ben je profite d'être à Paris pour tester les grands traiteurs ou pâtissiers.

    Cette fois, mon choix s'est porté sur Dalloyau et précisément sur le "Délice du chef".

     

    dalloyeau,paris,délice du chef,luxembourg,paris 5

     

    C'est une génoise recouverte d'une mousse légère à la vanille de Bourbon de Madagascar agrémentée de délicieuses framboises et entourée d'un "biscuit joconde" (!) rose très léger.

    C'est très bon. Etant donné le prix (6,50 euros), c'est plutôt bien vu. Le service est très bourgeois!

    Comme je n'ai pas mon appareil photo avec moi, j'ai utilisé la webcam de mon portable mac pour vous donner une idée et éventuellement l'eau à la bouche!

     

    Edit: la maison a l'air de surveiller son image électronique. Dès ce matin, il était connecté sur mon blog!

  • Le restaurant L'Amiral (Rennes)

    Depuis le temps que je devais y aller, l'Amiral étant une sorte d'institution à Rennes. Je dois dire que je n'ai pas été déçue! Déjà, à 22 heures, ils vous acceptent encore, ce qui n'est pas garanti dans le quartier. On a dû essuyer trois refus auparavant.

    Ensuite l'accueil est chaleureux et rapide.

    En outre, la carte est alléchante par sa diversité des mets et des prix. On a choisi le menu à 22,80 euros avec un choix égal de poissons et de viande.

    J'ai pris:

    en entrée la raviole de foie gras: nickel.

    en plat de résistance, la rosace de magret de canard cuisson rosée: idem.

    en dessert: le succès au chocolat et sauce caramel: délicieux.

    apéritif: le cocktail sans alcool: visuellement intéressant et agréable à boire.

    vin: pinot gris: impeccable.

    Le personnel est très aimable.

    Seul point négatif éventuel: le bruit. Mais c'est vraiment pour chipoter.

     

    L'Amiral (restaurant), Place de Bretagne, 1 rue de la Motte Piquet, 35000 RENNES, 02 99 35 03 91

    ouvert 7j/7 toute l'année

     

  • Le restaurant "Agua Limon" Paris 12ème

    Bon ben comme je vais passer beaucoup de temps à Paris cette année, je vais avoir pas mal de nouvelles informations sur la capitale.

    Mes nouveaux collègues m'ont emmené hier dans un ptit restau espagnol sympa dans le 12è: l'Agua Limon.

    Je vous conseille le repas du jour (plat du jour: 9,5 euros, entrée/plat: 11 euros ou entrée/plat/desserts: 16 euros + 1,80 euros le café).

    Il y a des soupes ou tarte en entrées, du poisson et de la viande en plat de résistance et un panel de desserts (soupe d'oranges à la canelle, crème caramel, cake à la framboise...).

    Tout a l'air fait maison. C'est bon avec un excellent rapport qualité/prix. Le service est rapide et efficace et il y a l'air d'avoir beaucoup d'habitués.

    Il y a des tapas, de la paëlla le samedi.

    Agua Limon, 12 rue Théophile Roussel, 75012 PARIS 01 43 44 92 24

    ouvert du mardi au samedi

  • Muffins petits pois, lardons et comté

    Dans le Elle à table de décembre, il y avait un petit livret de recettes. J'y ai repris en l'adaptant un peu la recette de muffins petits pois, lardons et comté.

     

    muffins ptit pois7.jpg

     

    Ingrédients pour 16 mini-muffins ou 8 gros muffins:

    - 200 g de petits pois

    - 200 g de farine

    - 1 cac de levure

    - 3 oeufs

    - 10 cl de lait

    - 5 cl d'huile d'olive

    - 100 g de comté râpé

    - 100 g de lardons allumettes

    - sel, poivre, curcuma

     

    muffins ptit pois.jpg

     

    Préparation:

    Dégraisser les lardons (Je les fait cuire dans un peu d'eau sans les colorer puis j'égoutte).

    Faire cuire les petits pois congelés 5 minutes dans l'eau bouillante salée.

    Dans un récipient, mélanger la farine et la levure. Faire un puits et ajouter un par un les oeufs puis l'huile et le lait. Bien mélanger avant d'introduire le fromage râpé, les lardons et les petits pois.

    Saler, poivrer.

    Verser dans les empreintes et passer au four chaud à 185 ° C pendant 35 minutes pour les petites empreintes et 50 pour les grosses.

    Servir à l'apéritif ou en entrée avec une salade.

     

  • Tarte fine boudin blanc et compotée d'oignon

    Je regardais toujours jusque-là d'un oeil distrait voire dédaigneux "Petits plats en équilibre" sur TF1. Pourquoi? Je n'en sais rien. Et puis, ma maman a décidé de faire une recette de ce cher Laurent Mariotte. Elle nous a bluffée (ma maman et la recette!) car on avait tous un a priori sur les ingrédients. Mais une fois en bouche, il fallait admettre que c'était bon!

    Alors voici la recette reprise mais adaptée sur le site de TF1:

     

    tarte oignon boudin3.jpg

    Ingrédients pour 4 personnes :


    - 3 boudins blancs

    - 3 oignons blancs

    - 1 rouleau de pâte feuilletée prête à dérouler

    - 1 cuillère à soupe de sucre en poudre

    - 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol

    - 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc

    - 1 cuillère à soupe d'eau

    - sel, poivre blanc.


    Préparation:



    1. Pelez et émincez les oignons. Faites-les revenir 5 min sans coloration dans une casserole, salez-les, poivrez-les, ajoutez le sucre, l'eau, le vinaigre blanc et laissez « compoter » sur un feu doux 30 min environ jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Laissez refroidir avant utilisation.

    2. Préchauffez le four à 200 °C

    3. Découpez des disques de Ø10 à 12 cm dans la pâte feuilletée à l'aide d'un bol ou d'un emporte-pièce, déposez-les sur une plaque allant au four couverte d'une feuille de papier sulfurisée.

    4. Taillez le boudin en tranches de 1 cm d'épaisseur. Etalez la compote d'oignon sur les disques de pâte et posez dessus les tranches de boudin en rosase. Enfournez 20 min. Servez chaud accompagné d'une salade verte.

     

    Ma mère a eu l'idée de faire des mini-tartes avec les empreintes Demarle pour l'apéritif... C'était super!

  • Concours Les délices à la Fourme d'Ambert

    J'ai eu dans mes commentaires le message suivant (que j'ai un peu modifié):

    En ce début d’année, le syndicat de défense de l'AOP Fourme d'Ambert organise un concours de recettes (réservé aux blogueurs).

    Il y a 3 catégories (apéritif dinatoire / plat / plateau de fromages) pour aiguiser votre créativité et votre appétit.

    Parmi les prix en jeu, les gagnants pourront se régaler dans le restaurant gastronomique d'un Chef "Toques d'Auvergne" de leur choix. Cela vaut le coup !

    Les inscriptions se font sur www.fourme-ambert.com dans la rubrique « événements » (les délices à la fourme d’Ambert, côté blogueurs). En cliquant sur le dernier lien, il y a le règlement et la présentation du concours.

     

    Bonne chance à tous!

    Aurélie

     

    Article non sponsorisé. C'est juste pour la beauté du geste et la préservation du fromage!

     

  • La boulangerie-pâtisserie Coupel (Rennes)

    Nouvelle année oblige, je vous présente tous mes voeux.

    J'en profite pour mettre à l'honneur Monsieur Coupel. Ce matin, je suis passée devant sa boutique et elle était ouverte. J'y suis donc allée et il y avait du monde à faire la même chose que moi.

    J'ai donc pris des croissants au beurre (j'adore les croissants), baguettes Florentine (un délice) et... une brioche des rois... (j'aime pas trop la frangipane).

     

     

    brioche des rois.jpg

     

    Monsieur Coupel est plutôt doué. J'avais fait un cours de cuisine avec lui en juin dernier. J'ai trouvé ça très instructif. Il fait de délicieux desserts...

     

    Coupel J.-L., 21 rue Saint Hélier, 35000 RENNES 02 99 30 70 67