Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Galette aux pommes de chez Le Daniel

    Cette année, j'ai acheté une galette très tardivement après avoir dégusté celle des autres.
    Sur les bons conseils d'Anne-Marie et en plein sevrage de desserts parisiens, je suis allée chez Le Daniel à Rennes. J'ai choisi une galette aux pommes.

    galettes des rois, galette aux pommes canelle, Le Daniel, Rennes

    Verdict:

    Le feuilletage est top.

    La compote légèrement accompagnée de canelle est divine.

    L'ensemble est délicieux...

     

     

    Cerise sur le gâteau: j'ai eu la fève...

     

    Bon j'ai déjà parlé de cet endroit, mais voici le lien... Le Daniel.

    En plus, chaque mois, il met une recette en ligne...

  • Sablés à la vergeoise brune et farine de châtaigne

    Il y a des blogs que j'aime bien lire comme celui de Paris Dans Ma Cuisine. Je crois que ce j'y apprécie le plus c'est la délicatesse de son auteur Marie. Le site est beau, apparemment simple mais surtout terriblement efficace.

    J'ai craqué devant une recette de sablé. J'adore les sablés. Ceux-là avaient la particularité d'être à la vergeoise brune et farine de châtaigne, deux ingrédients dont je dispose dans le placard. J'étais un peu fâchée avec la farine de châtaigne depuis que j'ai raté une recette, pourtant suivie à la lettre. Là, je sentais que je tenais une recette. J'avais pleinement confiance dans Paris dans ma cuisine. Bien m'en a pris.

    Voici sa recette que vous pourrez retrouver ici. Je vous conseille d'ailleurs ce blog.

     

    paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune

    Ingrédients:

    -125 gr de beurre

    -125 gr de vergoise brune

    -200 gr de farine ordinaire

    -50 gr de farine de chataigne

    -5 gr de levure chimique

    -1 œuf

    -2 gr de sel

    -Quelques gouttes d’extrait de vanille

     

    -1 jaune d’œuf

    -50 gr de crème fraiche liquide

    -1 c à café d’extrait de café liquide

     

    paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune

     

    Préparation

    -Tamisez la farine et la levure ensemble

    -Ajoutez-y le sucre et mélangez les bien

    -Sablez le avec le beurre froid entre vos deux mains jusqu’à obtenir une poudre sablée

    -Quand elle est bien uniforme, ajoutez y l’œuf et formez une boule (si vous manquez de liquide ajoutez y un petit peu d’eau froide)

    -Enroulez la pate dans un film alimentaire et laissez la poser au frais pendant 30 minutes minimum

    -Farinez un plan de travail et étalez-y la pate

    -Formez des sablés avec un emporte pièce

    -Déposez-les sur plaque de papier sulfurisé et dorez-les avec le mélange de crème de jaune d’œuf et de café

    -Faites des croisillons dessus avec une fourchette

    -Enfournez-les pendant 15 à 20 minutes à 170 °C

    -Ils sont cuits quand le dessous en bien doré

     

    paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune


    Commentaires:

    - recette facile à réaliser. Pas de mauvaise surprise. La pâte se fait facilement. Pour l'étaler, comme dit Marie, ça peut coller mais ça reste facile tout de même.

    - J'ai eu deux hésitations: quel format d'emporte-pièce choisir? (à vue d'oeil, Marie a pris un grand format)... Moi, j'ai choisi de prendre un moyen format. Après, quelle épaisseur? J'ai décidé d'en tester plusieurs. L'épaisseur de 4 mm me semble bien.

    Pour information, j'ai confectionné 42 biscuits.


     

    paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune paris dans ma cuisine,sablé,farine de chataîgne,vergeoise brune


    Verdict:

    C'est délicieux. On ne devine pas aisément la présence de la farine de châtaigne donc on cherche un peu d'où vient la subtilité de ce sablé. La présence du café est très intéressante. L'ensemble est gourmand sans être trop sucré.

    J'ai décidé de les servir avec une crème... au café....

    Prochaine étape: faire un dessert à partir de cette base.


    Bravo à Marie pour cette délicieuse recette !


  • Mini-tartelettes au Toblerone® (très toblerone®, très bling-bling, très grué de cacao, très croustillantes)

     

     

     

    Pour l'anniversaire d'une amie, j'avais pour projet de faire les tartelettes Gianduja de ce cher William Lamagnère (elle était trop délicieuse sa tartelette). Sauf qu'il y avait 40 invités et que je n'avais pas assez de pistoles au chocolat. Alors j'ai pensé à ce cher bon vieux Toblerone®.

     

    tartelette toblerone,bling-bling,grué de cacao,croustillante,paillettes d'or

    Ayant eu quelques difficultés à dresser mes tartelettes (je remercie celui qui est toujours dans la cuisine au moment où je galère et qui du coup doit me trouver en urgence les ustensiles que je demande...).

    Pour donner du peps à mes tartelettes, j'ai décliné un concept: tartelette Toblerone® Très Toblerone®, Très Grué de cacao (ça tabasse sa mémé si vous aimez le chocolat), très Croutillantes et très Bling-Bling.

    Pour faire les 3 dernières, j'ai utilisé les ingrédients que j'avais achetés chez un Dimanche à Paris.

     

    L'idéal c'est de faire une pâte sucrée.
    Moi j'ai celle d'un ami de ma cousine Aurore qui s'appelle Cyril Lignac (;) )

    Bon si on n'a pas le temps, on peut acheter une pâte sablée comme je l'ai fait en l'espèce en vraie femme bien occupée (hihihi). Avec une pâte on fait 30 mini empreintes Guy Demarle.

     

     

    tartelette toblerone,bling-bling,grué de cacao,croustillante,paillettes d'or

     

    Pâte sucrée

    Ingrédients:

    - 150 g de farine

    - 75 g de beurre

    - 45 g de sucre

    - 1 g de sel

    - 1 oeuf

     

    Préparation:

    Dans un cul de poule (ou saladier), mélanger d'abord la farine et le beurre avec les mains afin de faire un sablage. Puis ajouter dans l'ordre le sucre, le sel et l'oeuf. Si la pâte est molle (parce que vous avez un oeuf assez gros), rajouter un peu de farine. On la laisse reposer 2-3 heures minimum. Ensuite, on l'étale et on utilise un emporte-pièce pour faire des ronds (ou à l'aide d'un couteau) et les déposer dans les tartelettes. Les piquer avec une fourchette. Passer au four à 185° pendant environ 15 minutes (en fonction de votre four).

     

    Ganache Toblerone® (pour 60 mini-empreintes)

    - 200 g de toblerone® au lait

    - 200 g de chocolat pâtissier

    - 20 cl de crème liquide fleurette

     

    Préparation:

    Faire fondre au bain-marie la crème, le toblerone® et le chocolat. Bien mélanger.tartelette toblerone,bling-bling,grué de cacao,croustillante,paillettes d'or

     

    Dressage

    Verser dans les empreintes la ganache. Dans certaines, j'avais déposé une couche de poudre de noisettes maison.

    Réserver.

    Le lendemain elles sont meilleures.

     

    Finition

    J'ai saupoudré la moitié de sucre glace et l'autre moitié de poudre de noisettes maison.

    Ensuite, j'ai ajouté sur 1/4:

    - 1 morceau de Toblerone® d'où Très Toblerone®

    - du grué de cacao d'où Très Grué de cacao

    - des paillettes d'or d'où Bling-Bling

    - 3 billes croustillantes d'où Très Croustillantes

     

    Celles qui sont parties les plus vite sont les premières. Je vous rassure, les autres sont parties également! Je dirais que ma préférée reste celle au grué de cacao car plus subtile!!!

    Pour les non-amateurs de chocolat noir (spéciale dédicace à ma copine Anne-Marie et ensuite aux enfants qui n'aiment que les kinder), faut que je trouve le dosage idéal pour faire une recette au lait...

     

     

  • L'Atelier des Gourmets (Rennes)

    On y est allés car les échos étaient positifs. On n'a pas été déçus.

    L'endroit est rustique mais l'accueil chaleureux.

    La carte comprend 4 possibilités pour l'entrée, le plat et le dessert.

    Vous dire que j'ai tout retenu serait un mensonge. Je me suis fiée à mon instinct.

    En apéro, j'ai pris la spécialité de la maison: il y avait du pétillant, de la liqueur et de la crème de caramel au beurre salé. Pas mal!


    En entrée, j'ai pris une escalope de foie de veau cuite mais froide. Elle est une spécialité de la maison. Outre la compotée de figue qui accompagne ce plat, il y a aussi une compotée de fruits qui recouvrel es deux tranches de foie dont j'ignore la composition. Ce que je sais, c'est qu'elle est légèrement acide, mais juste ce qu'il faut, ce qui constitue son principal attrait. Moralité: j'ai validé cette proposition.


    En plat de résistance, j'ai choisi l'agneau de 7 heures en cocotte servi avec des légumes. La viande bien cuite se marie à merveille avec les légumes très croquants. C'est assez original. La rutabaga apporte une pointe de folie à ce plat classique.

    En dessert, j'ai choisi un millefeuille avec mousse de marron et éclats de pistache. J'ai, pendant un court moment, regretté mon choix en me disant que je n'arriverai pas à manger un tel dessert après l'agneau de 7 h, sauf que quand mon dessert est arrivé, j'ai été rassurée. J'ai pu apprécier  le dressage empreint de finesse, la mousse légère sans toutefois ôter toute dose de gourmandise. J'ai adoré.

     

    Le vin était excellent aussi mais j'ai oublié le nom...

    Moralité: les plats sont esthétiques, a priori sans prétention mais tout de même recherchés.

    Le gérant a envie qu'on mange bien et y parvient.

    J'ai envie de vous dire: laissez vos préjugés au placard et laissez vous guider par le maître des lieux.

     

    L'Atelier des Gourmets

    12 rue Nantaise

    35000 RENNES

    02 99 67 53 84

    02 99 67 53 84
    02 99 67 53 84
  • Ecrasée de pommes de terre & panais

    En ce moment, les légumes anciens redeviennent à la mode. ça tombe bien car on en a à la maison.

    Le panais, par exemple, est de nouveau sur les étals. Ce légume, longue racine "blanche jaunâtre" est délicieux si on ôte la partie du milieu un peu plus dure qui peut être filandreuse.

    Alors pour faire manger des panais même au plus récalcitrant, j'ai décidé de les mélanger à des pommes de terre.

     

    écrasée,purée,pommes de terre,panais

    Ingrédient pour 4 personnes:

    - 4 belles pommes de terre

    - 4 panais de taille moyenne

    - sel, poivre,

    - beurre.

    +

    - muscade

     

    Ingrédients:

    Eplucher les pommes de terre et les panais. Les laver puis les couper en gros morceaux. Les verser dans une cocotte d'eau bouillante. Cuire 20-25 minutes. Egoutter. Ecraser grossièrement. Ajouter un peu de lait. Réchauffer un peu. Saler et poivrer. J'ai ajouté une belle noisette de beurre et de la muscade.

    Servir aussitôt.

     

  • Popelini s'agrandit (Paris 3 et 9)

    Je vous ai déjà parlé de Popelini tenu par Lauren Koumetz. Le concept est simple, c'est une déclinaison de choux avec 10 parfums au choix + celui du jour du chef. Le chef c'est Alice Barday.

    popelini, lauren Koumetz, alice barday, chou

    Eh bien, Popelini s'agrandit:

    Après le Marais, 29 rue Debelleyme dans le 3è, une boutique va voir le jour 44 rue des Martyrs dans le 9è.

     

    Pour plus d'infos: Popelini.

     

  • Feuilleté jambon, allumette de lardons & emmental

    De mon cours de chez Lenôtre, j'étais revenue avec la pâte feuilletée ... équivalent à au moins 4 pâtes à tarte. Autant dire que quand il a fallu l'utiliser, il y avait du pain sur la planche. Après une journée de boulot, j'ai donc décidé de faire un feuilleté minute, des petits "ogres" ayant sacrément faim et attendant le plat avec impatience. N'ayant pas le temps de faire une béchamel, j'ai repensé à mon super emmental de la Fromagerie Fine qui attendait dans le frigo.

    Ames au régime, s'abstenir... car c'est la part à 1000 calories qui arrive. C'est Dukan qui serait content... En même temps, que des protéines, ça rentre donc dans ledit régime?

    feuilletée, jambon, lardons, emmental

    Ingrédients:

    - 2 pâtes feuilletées

    - 2 tranches de jambon

    - 100 g d'allumette de lardons

    - 100 g d'emmental légèrement râpé

    +

    - 1 jaune d'oeuf

     

    Préparation:

    Dérouler une pâte. Y déposer de manière homogène le jambon découpé en morceaux, les allumettes de lardons et l'emmental.

    Recouvrir d'une autre pâte. Badigeonner de jaune d'oeuf et quadriller la à l'aide d'un couteau.

    Passer au four à 180° pendant 30 minutes.

     

    Servir chaud.

     

    ps: j'avais ajouté quelques pointes de crème fraîche mais honnêtement l'emmental de très bonne qualité suffit.

     

     

  • Carpaccio kaki & fruit de la passion

    J'ai remarqué un vif intérêt pour les kakis. Après mes verrines, voici une recette toute simple: un carpaccio de kaki avec des fruits de la passion.

    carpaccio, kaki, fruits de la passion

    Ingrédients pour 4 personnes:

    - 1 gros kaki

    - 2 fruits de la passion

    - 15 g de sucre blond bio

     

    Préparation:

    Peler et couper en deux le kaki. Enlever éventuellement les parties un peu blanchâtres. Couper en fines tranches. Disposer dans un plat de service. Verser le contenu de deux fruits de la passion. Saupoudrer légèrement de sucre blond bio.

    Servir.

     

  • Bilan très subjectif de l'année parisienne 2011 concernant la pâtisserie

    Cette première photo reflète non pas la fashionata mais la foodista que je suis...

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     L'avantage c'est que c'est moins onéreux ;) Mais suite à mon année parisienne, j'ai surtout décidé de faire un bilan des endroits testés et donc de vous dresser une sorte de Best of...

     

    En numéro 1, le dessert qui m'a le plus plu... le Paris-Brest de Philippe Conticini.

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    En numéro 2, ce n'est pas forcément un dessert, c'est un endroit qui m'a enthousiasmé par ses desserts aussi beaux que bons, d'une inventivité et d'une finesse incroyables: Sadaharu Aoki. J'ai revu mon jugement un brin chauvin selon lequel la France était quasiment la plus douée en desserts.

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     

    Les valeurs sûres :

    Les macarons d'Hermé (il y a aussi son millefeuille):

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Dalloyau avec notamment Rêve Poudré:

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Les valeurs montantes:

    Hugo et Victor

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Les meilleurs chocolats:

    Jacques Genin

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     suivi de près par J.P Hévin (ses desserts au chocolat sont une tuerie, mention spéciale à Caracas)

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     

    Le truc le plus offert (avec un seul bide à ce jour. N'en déplaise donc à William) les truffes au caramel de chez Café Pouchkine. Il y a également leurs divins desserts.

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     

    La plus prometteuse:

    Alice Barday de chez Popelini. Son chou au praliné est à se damner.

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    La rencontre imprévue mais très sympathique:

    William Lamagnère (La Closerie des Lilas) autour d'une assiette gourmande qui n'avait pas volé son nom... et même temps très gourmet et pleine de finesse.

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Le cours sympa:

    le cours Millefeuille chez Lenôtre avec Jacky

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Le concours où j'ai failli rencontrer el Maestro Christophe Michalak: BocoBio

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     

    Le meilleur rapport/qualité prix:

    Carl Marletti

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

    Le moins bon rapport/qualité prix:

    Bread and Roses (toutefois c'est bon)

     

    paris, meilleurs endroits, conticini, aoki, lamagnère, dalloyau, bardey, hugo et victor,

     

    Une année étant visiblement un laps de temps trop court pour tout faire, manquent certainement à l'appel: Pain de sucre, Arnaud Lahrer... ou encore la Maison du Chocolat, Fauchon, A la mère de famille...

    Je ne suis pas retournée chez les pâtissiers que je connaissais déjà: Gérard Mulot et Christophe Michalak au Plaza Athénée.

    Dans la catégorie boulangers, je n'ai pas eu le temps d'aller voir la boulangerie Rayer et celle de Gontran Cherrier...

    Mais pas de panique, même si je suis retournée en terre bretonne, je dois faire des virées parisiennes tous les deux mois...

    Si vous avez des bonnes adresses, suggestions, faites-moi signe...