Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

millefeuille

  • La boulangerie-pâtisserie Brilhault (Ernée 53)

    Aujourd'hui, je mets à l'honneur mon département. En effet, de passage à Ernée, jolie ville de Mayenne, je suis allée découvrir en chair et en os la pâtisserie Brilhault après avoir déjà dégusté quelques desserts de chez eux.

    dessert, entremets, mayenne, ernee, patissier, brilhault, éclair, religieuse, millefeuille, fraise, pistache, trois chocolats

    La boutique est moderne, lumineuse et espacée. Les créations sont mises en valeur.

     

    Lire la suite

  • La pâtisserie Yann Couvreur (Paris 10)

    Pour avoir mon avis, c'est ici

     

    paris,yann couvreur,patisserie,avenue parmentier,millefeuille,tartelette framboises,roulé chocolat,croissant,thé secret

    paris,yann couvreur,patisserie,avenue parmentier,millefeuille,tartelette framboises,roulé chocolat,croissant,thé secret

  • L'Atelier des Gourmets (Rennes)

    On y est allés car les échos étaient positifs. On n'a pas été déçus.

    L'endroit est rustique mais l'accueil chaleureux.

    La carte comprend 4 possibilités pour l'entrée, le plat et le dessert.

    Vous dire que j'ai tout retenu serait un mensonge. Je me suis fiée à mon instinct.

    En apéro, j'ai pris la spécialité de la maison: il y avait du pétillant, de la liqueur et de la crème de caramel au beurre salé. Pas mal!


    En entrée, j'ai pris une escalope de foie de veau cuite mais froide. Elle est une spécialité de la maison. Outre la compotée de figue qui accompagne ce plat, il y a aussi une compotée de fruits qui recouvrel es deux tranches de foie dont j'ignore la composition. Ce que je sais, c'est qu'elle est légèrement acide, mais juste ce qu'il faut, ce qui constitue son principal attrait. Moralité: j'ai validé cette proposition.


    En plat de résistance, j'ai choisi l'agneau de 7 heures en cocotte servi avec des légumes. La viande bien cuite se marie à merveille avec les légumes très croquants. C'est assez original. La rutabaga apporte une pointe de folie à ce plat classique.

    En dessert, j'ai choisi un millefeuille avec mousse de marron et éclats de pistache. J'ai, pendant un court moment, regretté mon choix en me disant que je n'arriverai pas à manger un tel dessert après l'agneau de 7 h, sauf que quand mon dessert est arrivé, j'ai été rassurée. J'ai pu apprécier  le dressage empreint de finesse, la mousse légère sans toutefois ôter toute dose de gourmandise. J'ai adoré.

     

    Le vin était excellent aussi mais j'ai oublié le nom...

    Moralité: les plats sont esthétiques, a priori sans prétention mais tout de même recherchés.

    Le gérant a envie qu'on mange bien et y parvient.

    J'ai envie de vous dire: laissez vos préjugés au placard et laissez vous guider par le maître des lieux.

     

    L'Atelier des Gourmets

    12 rue Nantaise

    35000 RENNES

    02 99 67 53 84

    02 99 67 53 84
    02 99 67 53 84
  • Le chocolatier & pâtissier Jacques Genin (Paris 3)

    Jacques Genin a un site Internet des plus minimalistes. On pourrait s'en offusquer. Comment un grand chocolatier ne peut-il pas avoir un site digne de ce nom, qui soi-dit en passant se cantonne à l'essentiel, à savoir adresse, jours et horaires d'ouverture et téléphone ? Finalement, c'est un atout. J'ai en effet été agréablement surprise par la beauté et la grandeur de sa boutique située 133 rue de Turenne dans le IIIè arrondissement. C'est beau la surprise! (Bon mon collègue Noë a réussi à faire une visite virtuelle de la boutique sur google!)

    J'y venais pour des chocolats, j'y découvrais également des desserts. L'endroit est autant dédié au chocolat qu'à la pâtisserie et à la confiserie. Cerise sur le gâteau, il y a un salon de thé.

    J'ai vraiment été séduite par le millefeuille maison dressé au dernier moment pour le client qui le désire. Je connaissais pourtant ce dessert en photo. Mais en découvrant la délicatesse du dressage, je me suis dit que finalement c'est ici que mon amie Anne-Marie, fan de millefeuille, devrait venir en déguster un si elle s'aventure bientôt à Paris.

     

    chocolaterie jacques genin,jacques genin,éphémère,millefeuille,boule de noël au chocolat,rue de turenne,le marais

    J'étais venue pour acheter du chocolat donc j'en ai acheté (une boîte moyenne et une petite boîte). C'est parfait, on peut choisir une boîte chocolat noir ou chocolat lait ou 2/3 et 1/3 voire moitié moitié... On peut également choisir l'ensemble de ses chocolats (il y a une trentaine de parfums).

    Bien aimable et soucieux de sa clientèle, le vendeur m'a gentiment proposé de déguster un chocolat parmi ceux qui s'offraient à moi. J'ai choisi le praliné lait à l'ancienne. Excellent choix.

     

    chocolaterie jacques genin,jacques genin,éphémère,millefeuille,boule de noël au chocolat,rue de turenne,le marais

    J'ai aussi pris une boule de Noël en chocolat et un dessert Ephémère à la mousse de châtaigne et avec des morceaux de châtaigne à l'intérieur. C'est fin et délicat. Si j'ai bien compris le concept: Ephémère est un dessert qui s'adapte aux fruits de saison..

    Par contre, si le dessert est esthétiquement irréprochable, je dois avouer qu'il est très difficile à manger. Soit on y met les doigts, soit on se salit. A moins d'ôter dès le début les rectangles de chocolat.

     

    C'est étonnant mais le soir où je suis allée dans la boutique, j'ai retrouvé un article sur Jacques Genin de Metro du 20 avril 2011 (!!!). Le vendeur m'a inculqué les valeurs de son mentor "Un chocolat doit être gardé à température ambiante, il ne doit jamais être mis au réfrigérateur et doit être consommé dans les dix jours". Je vais redire ses conseils à ceux à qui je vais offrir les chocolats sans essayer d'être pédante ;)

    Grâce à cet article, je peux ajouter que:

    Jacques Genin travaille le cacao depuis quinze ans

    Jacques Genin est le fournisseur des palaces et des grands restaurateurs parisiens.

    Sa boutique avec son salon de thé sur 2 étages a été créée voilà désormais 2 ans.

    Jacques Genin est un perfectionniste. Il peut mettre des mois voire des années avant de mettre au point un chocolat ou un dessert à sa convenance.

    Jacques Genin consomme 600 g de chocolat par jour soir 72 carrés de sa marque dit-il. Moi, je retiens surtout qu'il est déjà à plus de 3000 calories... Mais comment fait-il pour garder la ligne?

     

    Je ne saurais que trop vous conseiller cette adresse tellement l'endroit et le savoir-faire m'ont émerveillée.

     

    Chocolaterie Jacques Genin, 133 rue de Turenne, IIIè 01 45 77 29 01

    et voilà le lien du site ;)

  • Cours de cuisine Lenôtre (Pavillon Champs Elysées)

    Cette semaine, je suis allée faire un cours de cuisine chez Lenôtre, ayant eu un bon pour un cours de 3h30 par une super copine Eve. Alors j'ai choisi un cours de pâtisserie, en ayant hésité avec un cours salé (des proches me reprochant de faire beaucoup de sucré). Mon choix s'est porté sur le Millefeuille. C'était un excellent choix car j'ai appris le millefeuille, mais aussi la pâte feuilletée et le chocolat.

    cours de cuisine,lenôtre,pavillon elysée,millefeuille,chocolat,framboises

    Voici les réalisations: le millefeuille traditionnel et le millefeuille plus moderne chocolat/framboise.

    cours de cuisine, lenôtre, pavillon Elysée, millefeuille, chocolat, framboises

     

    cours de cuisine, lenôtre, pavillon Elysée, millefeuille, chocolat, framboises

     

    Verdict: c'était bon.

    Alors le cours est-il intéressant étant donné qu'il coûte tout de même 130 euros ?

    Eh bien, moi je ne regrette pas mon choix de cours. Notre chef Jacky était génial. Il nous donnait plein de conseils et veillait à ce que l'on maîtrise les techniques.

    L'accueil fut chaleureux: proposition d'une boisson et de petits gâteaux.

    Ensuite, fiches techniques des réalisations, mise en condition, démonstration et exécution.

    Enfin, dégustation.

    A la fin du cours, vous avez la possibilité d'acheter du matériel avec 10% de réduction. Moi le seul truc que je voulais, ce sont des pistoles de chocolat. Mais je ne les ai pas vues...

    Je suis repartie avec un millefeuille traditionnel de 4 personnes et 3 millefeuilles chocolat framboise individuels. C'était parfait car j'étais invitée à dîner. Joli moment quand j'ai dit que j'apportais des desserts fait maison dans un gros sac Lenôtre...

    Le lendemain, j'ai reçu un mail avec un questionnaire de satisfaction.

     

    Le groupe d'à côté suivait un cours de cupcakes. Moi les cupcakes, j'ai vraiment du mal...

    cupcake.jpg

    Dès que je refais un millefeuille chez moi, je vous fais signe.

  • La pâtisserie Hugo et Victor (Paris 7)

    Je suis retournée chez Hugo et Victor, étant enchantée par leurs desserts. Cette fois, j'ai pris un classique : le millefeuille caramel et une création : une sphère dont j'ai oublié le nom.

    Je vous laisse admirer la sphère...

    pleine

    hugoetvictor, hugues pouget, sphère, millefeuille, hugo

    ouverte

     

    hugoetvictor, hugues pouget, sphère, millefeuille, hugo

    et le millefeuille caramel...

    hugoetvictor, hugues pouget, sphère, millefeuille, hugo

     

    Verdict:

    La sphère est visuellement impressionnante. Elle repose sur une sorte de palet breton, lui-même auréolé d'un cercle au chocolat au lait. Puis vient cette sphère elle aussi au chocolat au lait décorée de quelques amandes émondées. Tel un Kinder, une fois cassée, elle dévoile une surprise, en l'espèce gourmande: un mélange de mousse avec quelques amandes concassées. Mes papilles étaient ravies jusqu'à ce que ma langue et mes dents se heurtent à un ingrédient non identifié. Pendant un court instant, j'ai crû que c'était un ingrédient mais face à sa résistance, j'ai dû me résoudre à l'extirper de ma bouche. Et là, quelle ne fut pas ma déception que de découvrir que j'étais sur le point d'avaler un bout de film plastique alimentaire...

    Le plaisir que j'avais jusque-là m'a littéralement quittée si bien que j'ai terminé mes desserts le lendemain. Comme quoi des critiques dithyrambiques peuvent laisser place en très peu de temps à la perplexité...

    De retour devant mes desserts, j'avoue que je n'ai pas trop mis de temps à les manger avec joie.

    Le millefeuille caramel au faciès économe était délicieux.


    Moralité: Chez Hugo et Victor, c'est toujours aussi bon. Mais quel dommage que la dégustation fut contrariée par un bout de plastique. Comme dit une amie, "ça peut arriver" mais à ce prix-là, on ne souhaite qu'une chose que ce genre d'incident n'arrive jamais...

     

     

    Hugo et Victor, 40 bd Raspail, 75007 PARIS 

  • Pierre Hermé (Paris 6)

    J'avais déjà acheté des macarons chez Pierre Hermé lors de voyages à Paris. En revanche, je n'avais pas jamais testé ses pâtisseries. C'est désormais chose faite.

    Comme je me suis abonnée à sa newsletter (oui je sais c'est pas sérieux), j'ai été tentée par son cycle "Infiniment vanille" rien qu'en voyant les photos. Alors je me suis rendue dans sa boutique. Je ne sais pas pourquoi, je vais toujours à celle rue Bonaparte. Elle est exigue mais il y a toujours une queue malgré les 5 personnes qui vous accueillent. Hermé ne doit pas connaître la crise.

    Suivant le cycle "Infiniment vanille" pour lequel j'avais quand même fait le déplacement, j'ai décidé de prendre un millefeuille à la vanille et de me laisser tenter par un autre dessert "Surprise Céleste".

    Verdict

     

    Millefeuille Infiniment vanille.

    hermé, pierre hermé, infiniment vanille, millefeuille


    Il est aussi beau que bon. C'est gourmet, gourmand, généreux. La pâte feuilletée caramélisée est délicieuse, la mousse de mascarpone vanille est onctueuse, quasi-aérienne bref divine.

     

    Surprise Céleste

    hermé, pierre hermén infiniment vanille, millefeuille, surprise céleste

    L'emballage rouge tranche avec la couleur claire de la meringue. La demi-sphère est fragile.

    hermé, pierre hermén infiniment vanille, millefeuille, surprise céleste

    Une fois cassée, cette meringue croustillante dévoile de la couleur et surtout une "crème mousseline au fruit de la passion, un biscuit aux éclats d’amandes grillées, un confit de rhubarbe aux fraises".

    C'est bon mais je n'ai pas été emballée plus que ça... Si la crème mousseline au fruit de la passion m'a ravie, j'ai trouvé que le confit de rhubarbe aux fraises était un peu trop acide pour mes papilles.

     

     

    Pierre Hermé Paris, 72 rue Bonaparte 75006 Paris

    Horaires d'ouvertures

    • Lundi 10h00 - 19h00
    • Mardi 10h00 - 19h00
    • Mercredi 10h00 - 19h00
    • Jeudi 10h00 - 19h30
    • Vendredi 10h00 - 19h30
    • Samedi 10h00 - 20h00
    • Dimanche 10h00 - 19h00

    Tél : 01 43 54 47 77