Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La pâte de coing servie avec du fromage de brebis

    J'ai des amis formidables. Martine, par exemple, fait merveilleusement bien la pâte de fruits, particulièrement la pâte de coings. Normalement, je n'aime pas trop la pâte de fruits. Mais j'ai adoré sa proposition de pâte de coings servie avec du Petit Basque (c'est possible aussi avec de l'Etorki).

    Autant vous le dire tout de suite, cuisiner le coing nécessite un peu de doigté et de la patience!

     

    pâte de coing6.jpg

    J'ai regardé dans un vieux livre de cuisine la recette de pâte de coings.

     

    Préparation: 

    C'est avec de la pulpe des coings restant de la gelée que l'on fait de la pâte de coings.

    Il faut bien écraser la pulpe à l'aide d'un pilon, puis passer au tamis.

    Ajouter le sucre (poids pour poids).

    Remettre à cuire en tournant sans arrêt pour que la pâte se détache facilement du fond de la casserole.

    Verser dans un plat.

    Laisser au moins 24 h voire 3 jours. Découper en carrés, losanges ou avec un emporte-pièce. Ajouter du sucre. Passer éventuellement au tamis pour ôter l'excédent de sucre.

    Se conserve plusieurs jours dans une boîte en fer, chaque couche séparée par une feuille de papier!

    pâte de coing.jpg

    Idéal en fin de repas ou avec le fromage de brebis!

     

  • Nature Addicts ou N.A!

    Quand je vais au U-Market et que je fais la queue, je vois toujours les petits paquets N.A!  Alors j'ai fini par en acheter un au cassis pour y goûter!

    na3.jpg

    C'est ce qu'on appelle le nouveau snaking! Sain car 100% fruits, sans sucres ajoutés, sans édulcorants et sans conservateurs...

    Verdict:

    J'ai pris un paquet avec des pépites à base de cassis et de pomme. On dirait un peu une sorte de pâte de fruits pas trop sucrée...

    Il n'y a pas de quoi tomber à la renverse! Un fruit est bien meilleur. Il faut juste reconnaître que c'est pratique quand vous voyagez et que vous avez une fringale d'autant que la fermeture et réouverture du paquet est plus qu'aisée.

  • Le traiteur asiatique Chanya (Rennes)

    J'ai une adresse de traiteur asiatique que j'aime bien. La moitié de mes amis l'adore, l'autre la déteste. Pourquoi? Parce que les premiers aiment la cuisine asiatique contrairement aux seconds!!! La tête de certains quand ils ont mangé la soupe du jeudi... Mais ce que je préfère c'est leur Bo Bun du vendredi qui est délicieux et servi avec des cacahuètes écrasées pour la modique somme de 8 euros. Et puis, il y a aussi les nems, les nougats...

    Vous pouvez manger sur place ou prendre des plats à emporter!

    Ils sont très gentils. Mais attention, passé 12H30 l'endroit est blindé!

     

    Traiteur asiatique Chanya "Thaï", Plats à emporter ou à consommer sur place, 117 rue de Fougères, 35700 RENNES 02 99 38 10 08

    ouvert du mardi au vendredi de 10h à 20 h

    lundi et samedi de 10h à 15 h et de 17h à 20h 

     

  • Le restaurant Le Café des Bains (Rennes)

    J'y suis allée plusieurs fois donc j'en parle en connaissance de cause.

    Il y a la carte et les menus: 13 euros  entrée/plat ou plat/dessert, 16 euros entrée/plat/dessert sauf que tu comptes les propositions où il n'y a pas de suppléments de 2 euros...

    Passé ce désagrément, la nourriture est plutôt bonne. Dernièrement, mes selles d'agneau, jus de betterave, boulgour et tagliatelles de céleri étaient délicieuses. Rien à redire. Le dessert était bon tout comme le vin. La fois précédente, je n'avais pas été déçue par le contenu. La carte change avec les saisons.

    En début de semaine, le service est impeccable. En revanche, dès le jeudi soir, il y a deux services et gare à vous malheureux si vous ne daignez pas vous dépêcher pour les suivants. On vous met dehors de manière on ne peut plus cavalière et ça, j'avoue, je déteste.

    Malgré ces bémols, je vous recommande l'adresse.

     

    Le Café des Bains, 36 rue Saint Georges, 35000 RENNES 02 23 20 35 64

  • Toast pain d'épices, morbier, raisin et noix

    Je vous propose des toasts faciles à faire et un peu originaux...

    toast morbier raisin5.jpg

    Pour 20 toasts:

    - 10 tranches de pain d'épices

    - 10 grains de raisins

    - 200 g de morbier

    - 5 noix

    toast morbier raisin2.jpg

    Préparation:

    Avec un emporte-pièce, découper le pain d'épices.

    Découper le Morbier avec un fil à foie gras (astuce reprise après avoir vu le fromager le faire). Utiliser l'émporte-pièce pour qu'il soit à la dimension du pain d'épices (avec les chutes faire des mini-cassolettes).

    Ajouter la moitié d'un grain de raisin et un morceau de noix.

    C'est déjà prêt!

  • Les endroits testés en Croatie, Bosnie-Herzégovine et au Monténégro

    Je vous conseille vraiment ces pays pour constater comment ils se reconstruisent depuis la paix en 1995. La Croatie a indéniablement de l'avance! Le Montenegro tient grâce à l'aide de l'Europe. La Bosnie, magnifique pays, est beaucoup moins aidé et souffre certainement davantage!

    La Croatie

    Split

    J'ai adoré le marché. Ce pays regorge de fruits et légumes délicieux. Parmi eux, il y a les tomates coeur de boeuf, les grosses pêches jaunes, les énormes pastèques et melons jaunes, les figues fraîches en nombre.

    J'ai ramené 1 kilo de figues séchées au soleil... Elles ont une couleur rose quand on croque dedans qui fait plaisir... J'aurais dû en acheter 2 kilos!

    Et puis, il y a ces fromages. Certes en moins grand nombre qu'en France, mais plutôt bons!

    Dans cette ville médiévale, il faut absolument faire la visite du Palais Dioclétien et de la Cathédrale!

     

    Vous pouvez enchaîner avec la visite de Trogir, charmante cité avec des vestiges du XIIIè sc et une monumentale cathédrale.

     

    Si vous avez le temps et l'argent, allez sur l'île de Hvar. En désormais bonne croate, je sais même le prononcer... C'est l'une des dix plus belles îles du monde!

    Bon en dessous, voici la vue depuis la chambre d'hôtel!

     

    split.jpg

    Après Split, direction Dubrovnik.

     

    Dubrovnik

    dubrovnik.jpg

    Il faut surtout aller dans la Vieille ville entourée de remparts, et se rendre au couvent des Franciscains, au Palais des Recteurs, à la cathédrale, à la Porte Pile, au Palais Sponza, à la tour de l’horloge.

    dubrovnik2.jpg

    Bar dans la vieille ville à un prix intéressant

    Café Bar MINCETA

    V1 Anton Busko

    20000 DUBROVNIK

    Il faut découvrir cette ville tant le jour que la nuit.

    Le jour, il faut faire les remparts. La balade vous coûtera 70 kunas + une boisson. Si vous arrivez par beau temps à faire la visite d'une traite, vous êtes très fort.

     

    Le funiculaire a été inauguré cet été. Il vous en coûtera 73 kunas aller/retour ou 44 kunas un voyage. En moins de 3 minutes, vous êtes sur le haut de la vallée où vous pouvez admirer d'un côté la vue sur Dubrovnik, de l'autre, sur la Bosnie. Là-haut, il y a aussi la possibilité de visiter un batiment consacré à la dernière guerre.

     

     

    marché.jpg

    marché2.jpg

    Aux alentours, je vous conseille de visiter les îles Elaphites.

    île.jpg

    Sur les 12 îles, j’ai visité celle de Kolocep, Sipan et Lopud. La dernière située au centre de l’archipel vaut le coup pour sa plage … de sable et non de galets et gros cailloux !


    Vous pouvez visiter les salines de Ston.

    salinière.jpg

    Je dois avouer que celles du Pérou étaient nettement plus impressionnantes!

    salinière2.jpg

     

    La Bosnie

    Dès le passage de la frontière, j'ai eu un petit coup de coeur pour ce pays. Sauvage! Et dès notre premier arrêt dans un village de fortune, j'ai trouvé les Bosniaques très hospitaliers!

     

    mostar.jpg

     

    N'hésitez pas à leur acheter des figues, cranberries, abricots secs, prunes. Ces fruits sont très bons!

     

    Mostar

    Visiter cette ville est incontournable pour comprendre la guerre des Balkans. Même si la ville a bénéficié de financement pour se reconstruire, encore énormément d'impacts de balle sont visibles.

     

    mostar pont.jpg

     

    Côté nourriture, je dois avouer que je n'ai pas trop aimé. J'aurais tendance à déconseiller "Bella Vista" pour son voisin "Stari D"...

     

     

    Montenegro

    Il faut absolument voir les bouches de Kotor, le plus profond des fjords de la mer adriatique et la ville de Kotor.

     

    Vous pouvez aller à Budva, le St-Tropez monténégrin.

    Visitez la citadelle de cette belle ville fortifiée pour 2 euros.

    Eh oui, la monnaie est l’euro.

     

    Conclusion: Les Balkans, il faut absolument y aller!

     

     

     

     

     

  • Concours de recettes avec Le Morbier

    En tant que bloggueuse, j'ai été sollicitée pour participer à un concours de recettes organisé par Le Morbier, recette dans laquelle il fallait intégrer ce fromage (of course!). Je rappelle que Le Morbier est un fromage au lait cru à pâte pressée non cuite. Il porte le nom de son village d’origine dans le Haut Jura. La ligne cendrée qui le caractérise vient de l’application du charbon végétal. 

     Il fallait choisir une thématique de recette : facile à cuisiner, conviviale, originale ou rapide en précisant si la préparation était un apéritif, une entrée ou un plat principal.

    Les 3 recettes engrangeant le plus de votes des Internautes remporteront un cours de photographie culinaire avec Isabelle Rozembaum (http://www.oreille-culinaire.fr) (le cours se déroulera sur Paris). 
    Et toi ami internaute, tu peux 
    voter pour ta recette préférée et l'un d'entre vous pourra remporter par tirage au sort un robot multi-fonction de luxe (type kitchen aid).

    Voici ma recette:

       
    Mini-cassolettes Morbier-canard et pain d'épices

      Facile à cuisiner
    Apéritif

     

    cassolette canard pain d'épices & morbier14.jpg


     
    Ingrédients pour 6 mini-cassolettes:
    - 60 g de Morbier
    - 100 g de canard cuit
    - 1 tranche de pain d'épices (25g)
    - 6 cuillères à café de chapelure
     
    Préparation:
    Mélanger dans un récipient le Morbier, le canard et le pain d'épices découpés en carrés. Verser dans les mini-cassolettes. Saupoudrez d'une cuillère à café de chapelure. Passer au four chaud pendant 10 minutes à 185 °. Déposer sur chaque cassolette un morceau de Morbier. Laisser 2 minutes dans le four éteint afin qu'il fonde un peu. Servir tiède! 
     

    N'hésitez pas à voter pour moi !!!



    Article sponsorisé

  • Le restaurant La Villa Sud (Rennes)

    J'ai testé la semaine passée La Villa Sud rue Janvier. Ce qui m'a souvent attiré lorsque j'allais à la gare, c'est leur devanture... rouge. Jolie!

    Il y a la carte, les menus à 20 euros et 26 euros. Après un bon cocktail (entre 7 & 8 euros - bigre!), on a choisi le menu à 20 euros. Il y a du choix. J'ai opté pour une salade soleil qui était certes simple, mais délicieuse et copieuse. Mon acolyte a pris les tapas. C'était assez raffiné niveau présentation et apparemment bon! Ensuite, j'ai dû choisir une volaille. L'accompagnement à base de purée et de tomates confites était moyen. Parmi les desserts proposés, j'en trouvais un qui était plutôt ambitieux et osé: la panna cotta confiture d'abricot-miel au romarin. C'était bon. Dommage que je n'avais plus trop faim.

    Le service est rapide, le personnel sympathique. C'est bon mais sans prétention.

     

    La Villa Sud 47 avenue Janvier 35000 RENNES 02 99 30 86 86

  • Caviar d'aubergines

    Après la moussaka, j'ai tenté le caviar d'aubergines. Délicieux!

    caviar aubergine2.jpg

    Ingrédients:

    - 2 grosses aubergines

    - 150 g de sauce tomate maison

    - 1 oignon

    - 2 gousses d'ail

    - sel, poivre, curcuma

    - huile d'olive

    - persil

    caviar aubergine4.jpg

    Préparation:

    Découper en deux les aubergines lavées. Les hâchurer côté chair et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Verser un peu d'huile d'olive. Saler et poivrer. Passer au four à 200° pendant 30 minutes.

    Enlever la peau et mixer la chair avec l'ail émincé. Faire revenir dans une poêle huilée, l'oignon émincé puis la sauce tomate. Verser la chair d'aubergine et cuire cinq minutes. Rectifier l'assaisonnement.

    Laisser refroidir.

    Servir avec des toasts grillés accompagnés de persil!