Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

confitures

  • Confiture de fraises express (Thermomix)

    J'ai quelques principes sur la confiture, du genre laisser macérer les fruits avec le sucre. Mais comme toutes les personnes qui ont des principes, il m'arrive d'y déroger. Quand on a trop de fruits au même moment à conserver, on pare au plus pressé. Ainsi les fraises que je ne voulais absolument par laisser pourrir, j'ai préféré faire une confiture de fraise que j'appelle express au Thermomix.

    Je me suis inspirée du bouquin Thermomix. Après s'agissant des confitures, il y a deux écoles: les fruits mixés complètement ou les fruits en morceaux. Là j'ai tout mixé!

    thermomix, vorwerk, fraise, confitures

    Ingrédients:

     - 320 g de fraises

    - 180 g de sucre

    +

    - un peu de jus de citron

    Préparation:

    Mélanger dans le blender les fraises, le sucre et le jus de citron vitesse 6 pendant 5 secondes. Puis programmer 15 minutes, vitesse 3 à 90°C.

    Moi j'avoue, mes principes sont revenus, notamment ceux relatifs à la cuisson, j'ai ensuite chauffer mes fraises dans une petite casserole à confiture pendant 10 minutes supplémentaires.

    Verser dans un pot à confiture. Mettre le couvercle aussitôt.

     

  • La confiture de fraises

    Je sais, ce n'est plus la saison mais mieux vaut tard que jamais pour donner la recette... (pour ceux qui ne se sont jamais lancés dans la confiture, lisez ma note sur la confiture de rhubarbe)

     

    Ingrédients:

    - 3 kg de fraisesconfiture fraises 4.jpg

    - 2,4 kg de sucre cristallisé

     

    Préparation:

    Equeuter les fraises. Les couper en 3 ou 4 morceaux, puis les laver et les passer dans une passoire pour les égoûter. Les mettre dans une bassine à confiture avec le sucre et laisser macérer pendant 12 heures environ. Mettre ensuite la bassine à confiture sur le feu. Faire chauffer et conduire jusqu'à l'ébullition. La maintenir pendant  25 à 30 minutes en remuant souvent. Ecumer et mettre en pots.

     

  • Trio de Panna cotta

    Coût : €

    Difficulté : *panna cotta trio 4.jpg

    Préparation : 15 minutes

     

    Ingrédients pour 4 personnes (soit 4 verrines ou 12 mini-verrines)

    -         250 g de lait

    -         250 g de crème fleurette

    -         60 g de sucre

    -         2 g d’agar-agar

    -         confiture d’abricots

    -         confiture de rhubarbe

    -         gelée de coing

     

    Préparation :

    Faire bouillir le lait, la crème fleurette, le sucre. Une fois à ébullition, enlever du feu et ajouter l’agar-agar en mélangeant bien. Verser dans les verrines ou mini-verrines et placer au réfrigérateur pendant deux heures.

    Ajouter une couche de confitures ou gelée de votre choix. Vous pouvez ainsi proposer un trio de panna cotta rhubarbe, abricots et coing.

  • Gelée de mûres

     

    On m’a donné du jus de mûres non sauvages prêt pour la gelée, la personne disposait en effet d’un extracteur qui a le mérite de séparer le jus du grain. Je ne pouvais donc pas refusé. J’ai pesé le jus : 2,2 kilos. Contrairement aux usages, dans ma famille, on utilise du confisuc avec parcimonie et on ne sucre pas beaucoup (c'est-à-dire qu’on ne met pas un kilo de sucre pour un kilo de jus mais plutôt 800 voire 850 g de sucre pour un kilo de jus), si bien que j’ai mais un kilo de sucre semoule et 600 g de confisuc. J’ai attendu deux heures afin que le sucre soit bien dissous. J’ai ensuite séparé la préparation en deux car la gelée réussit mieux en petites quantités. J’ai mis à chauffer à feu moyen dans une sorte de cocotte en mélangeant presque tout le temps. Une fois à ébullition, j’ai tourné sans cesse pendant 12 minutes environ. Je teste avec une petite cuillergelée mûres 8.jpg en la plongeant dans la gelée et voir si le mélange tient ou non. Dès que cela tient un peu, il faut arrêter sous peine d’obtenir non pas une gelée mais du mortier (ça m’est arrivé une fois). J’ai écumé c'est-à-dire enlever le dépôt sur le dessus du mélange.

    Préalablement, j’avais lavé dans l’eau chaude mes pots de confiture pourtant propres. Avant de mettre en pot, il faut mettre le pot au-dessus de la cocotte et laisser la chaleur entrer à l’intérieur puis verser la gelée et mettre le couvercle aussitôt. Le mélange peut sembler liquide mais la gelée prend quand elle refroidit.

  • Confiture de pissenlits

    Je mets mes premières photos de confitures de pissenlits même si le résultat final n'est pas assez convaincant, la gelée est bonne mais un peu liquide...

    Les différentes phases en photos à savoir:

    la cueillette

    pissenlit3.jpg

    le pressage

    pissenlit6.jpg

    la mise en pot

    confiture pissenlits.jpg

    ...

  • Confiture de rhubarbe

    confit 2.jpgcoût: €

    difficultés :ääää

    préparation : 12 heures minimum

    cuisson : 45 minutes

    Cette semaine, un matin, on m'a proposé une mission: faire des confitures de rhubarbe dans les 24 heures. Aimant bien relever les défis, je l'ai fait. Je dois même dire, j'ai tout fait: couper la rhubarbe, la peler, la couper en petits morceaux de 2-3 cms, la peser, ajouter quasiment le même poids en sucre, la laisser macérer plus de 12h.

    Ensuite, j'ai préparé le terrain : laver les pots et couvercles, relu le vieux bouquin de maman en se rappelant comment elle faisait, sortir la spatule, le gant pour ne pas se brûler, l'écumoire, une petite cuillere et une assiette pour tester la cuisson et une louche. Un conseil: n'avoir personne dans son sillage. La concentration est de rigueur.

    Il faut bien surveiller la cuisson. Moi j'ai dû mettre 45 minutes. J'ai mis à feu doux et ensuite, j'ai mis plus fort en tournant souvent pour deux raisons: un, que ça ne colle pas, deux, que ça ne caramélise pas. Bref, il y a un coté instinctif dans la cuisson. A un moment, j'ai estimé que c'était suffisamment coloré et que ça se tenait bien dans ma petite cuillère.  Alors ensuite, il faut enlever l'écume. Prendre un pot et y laisser entrer la vapeur puis verser la confiture dedans. J'ai mis les couvercles aussitôt. J'ai tout de même eu peur de les avoir trop cuites. En fait, non, c'était parfait! La preuve avec mes pots de différentes tailles :

     confit 1.jpg

     

     

    confit 5.jpg

     Alors si vous avez de la rhubarbe, vous savez ce qu'il vous reste à faire!

    Aurélie