Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rue du bac

  • Les chocolats Chapon (Paris)

    Pour avoir mon avis, c'est ici.

    chapon, chocolat, venezuela, ghana, pérou, madagascar, lait

  • La pâtisserie des rêves (Paris VII) Part II

    Je suis retournée à la Pâtisserie des Rêves car j'adore Philippe Conticini (sa bonhomie me plaît dès lors qu'il apparaît à la télé). La dernière fois, j'avais adoré les desserts mais avait été un peu refroidie de découvrir un dessert en décomposition avancée une fois arrivée chez moi.

    Cette fois, je choisis un Paris-Brest élu le meilleur de Paris. Premier changement alors que je n'ai rien dit: l'employée très aimable va chercher le dessert et revient avec pour le dresser dans sa boîte devant moi. Je me dis que la pâtisserie des Rêves doit lire les blogs... J'avoue que j'ai eu peur en la voyant glisser le dessert dans la boîte triangulaire... car cette boîte n'est pas facile à utiliser. Heureusement elle a pris son temps en voyant ma tête un peu inquiète. Elle m'a demandé si je voulais une serviette. Je me suis dit rapidement mentalement "pourquoi?" Puis "Pourquoi pas après tout?". J'ai bien fait car c'est une serviette en tissu siglée...

     

    Arrivée à bon port, j'ai ouvert la boîte. Dessert en un morceau.

    la pâtisserie des rêves, rue du Bac, Paris, Philippe Conticini, Paris-Brest

    Verdict:

    Visuellement, il est très esthétique. Sa rondeur est signe de gourmandise, non?
    Gustativement, il n'a pas volé son élection de meilleur Paris-Brest de Paris.

    La mousse pralinée est assez aérienne même si gourmande. Mais surtout le praliné coulant pur ajouté au milieu de chaque chou est à tomber. C'est une joie que de savoir que le plaisir se renouvelle 5 fois. Je m'aperçois qu'en fait, j'adore le praliné... (Déjà ma visite chez Popelini m'avait alertée, j'en ai eu confirmation à la Pâtisserie de Rêves).

    En tout cas, c'est un des meilleurs desserts mangés durant cette année parisienne.

     

    La Pâtisserie des Rêves

    93 rue du Bac 75007 Paris

    ou

    111 rue de Longchamp 75016 Paris

  • La Pâtisserie des Rêves (Paris)

    Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, je profite de l'année passée à Paris pour tester tous les meilleurs desserts. Comment joindre l'utile à l'agréable?

    Je suis allée à la Pâtisserie des Rêves...Pour être honnête, j'ai pris le bus dans le mauvais sens... mais dans mon malheur, je suis tombée dans le bus qui devait rattraper tout le retard pris par la ligne à cause d'un bouchon phénoménal. Le chauffeur m'a donc gardé seule dans le bus en pleine heure de pointe et allure assez rapide si bien que j'ai rattrapé mon erreur. En plus, cerise sur le gâteau, il m'a déposé quasiment devant la boutique.

    Bref, j'arrive devant la Pâtisserie des Rêves, la devanture est magnifique... Ces choches transparentes, c'est une excellente idée.

    J'ai rapidement fait le tour du propriétaire. J'ai choisi un éclair au chocolat et un fruitier, même si le Saint-Honoré me faisait sérieusement de l'oeil.

    La pâtisserie des rêves, Paris, rue du Bac, Philippe Conticini, éclair au chocolat, fruitier

     

    Arrivée chez "moi", je suis contente de découvrir que les desserts sont bien calés par des pics. Autrement dit, on est sûr d'avoir des desserts qui ont supporté le voyage. Je vais d'ailleurs réutiliser les pics qui sont plutôt mignons, quand je ferai des réductions ou trucs apéritifs.

    Par contre, j'ai moyennement apprécié de découvrir qu'on m'avait mis un fruitier à moitié craquelé et dont la base commençait à se décomposer. Et la cause n'est pas le voyage! C'est la première fois que ça m'arrive. Rien de cela chez Dalloyau, Carl Marletti, Hévin, Michalak alors même que les desserts n'étaient pas bloqués dans leurs boîtes.

    La pâtisserie des rêves, Paris, rue du Bac, Philippe Conticini, éclair au chocolat, fruitier

     

    Comme disait ma grand-mère, "Il faut le casser pour le manger". Certes! Mais vu le prestige de l'endroit et le prix du gâteau (environ 6 euros), j'attends qu'il soit quasi-parfait au niveau gustatif mais aussi visuel. C'est un signe de respect vis-à-vis des clients.

    Malgré ce désagrément, je dois avouer que le fruitier composé d'une mousse avec des zestes de citron et des framboises de bonne qualité est agréable à manger.

    Quant à l'éclair visuellement attractif, la pâte à choux est délicieuse et la mousse au chocolat plutôt étonnante mais intéressante pour les amateurs de chocolat.

     

    Moralité: c'est très bon mais je veux des desserts nickels dans ma boîte la prochaine fois.

    Je veux rêver et non déchanter!

     

    La Pâtisserie des Rêves

    93 rue du Bac 75007 Paris

    ou

    111 rue de Longchamp 75016 Paris